Annonce
Annonce
- Agriculture -- Culture -

Les gens de Pigeon Hill dans un récit graphique

Le journal Le Saint-Armand a rencontré le dessinateur de Sutton, Stéphane Lemardelé, créateur du récit graphique Le nouveau monde paysan qui vient de paraître en France aux éditions La Boîte à Bulles, et dont la sortie est prévue au Québec le 20 mars prochain. En fait, cet ouvrage est né à Pigeon Hill et les personnages qu’on y découvre sont des gens de Saint-Armand, Frelighsburg, Dunham, Bedford, Saint-Ignace, Stanbridge East et des alentours.


Né en France en mai 1968, Stéphane Lemardelé a fait l’école des beaux-arts de Cherbourg avant de s’installer au Québec en 1995. Ce dessinateur et scénarimagiste (storyboard artist) a notamment travaillé pour le Festival du nouveau cinéma de Montréal, Cinémania, les Rendez-vous du cinéma québécois et le festival de courts-métrages de Trouville en France.

PUBLICATIONS :

Les vieux gréements de France, (éd. Édilarge-Ouest-France)

CINÉMA : STORY-BOARD, LAY-OUT D’ANIMATION

Brick Mansion (Luc Besson prod., C. Delamarre)

Everything Will Be Fine (Wim Wenders)


 

L’ENTREVUE

 Comment vous est venue l’idée de faire ce récit graphique ?

Il y a cinq ans, j’ai participé à la récolte d’ail chez Christian Marcotte, à Pigeon Hill. C’est un événement annuel réunissant environ 150 personnes, toutes bénévoles, qui passent la journée dans le champ à ramasser l’ail bio que cultive Christian et à le mettre au séchoir.

Christian Marcotte, le producteur d’ail de Pigeon Hill, (Saint-Armand)

Un travail relativement exigeant qui prend la journée entière et se termine par un banquet champêtre rappelant la dernière image des albums d’Astérix. J’ai été tout simplement renversé par ce que j’ai vu et entendu tout au long de cette journée : je ne voyais que des visages souriants, de gens venant de tous horizons, hommes, femmes, jeunes, vieux, citadins, ruraux ou néoruraux.

Michel Viala, le potier de Pigeon Hill, (Saint-Armand)

Dans leurs regards, leurs sourires et leurs propos, je trouvais une chose étonnante, une sorte de cohésion sociale hors du commun.

Et c’est là qu’est né le désir de raconter cette histoire ?

Oui, mais j’ai rapidement compris que ce qui me fascinait dans cette petite foule heureuse, c’était le fait qu’elle portait une sorte de vision de ce qui pourrait être.

Paulette Vnier et Pierre Lefrancois. des Jardins de Cybèle, (Saint-Armand)

J’y ai rencontré des aînés qui me parlaient de ce qu’ils connaissaient, de ce qu’ils avaient découvert et de ce qu’ils tentaient de réaliser. Il y avait aussi des plus jeunes, déterminés à prendre la relève et à mettre sur pied des entreprises agricoles à la fois rentables et respectueuses de l’environnement.

Maude-Hélène Desroches. La Grelinette , (Saint-Armand)

Vous avez eu le sentiment que l’événement de la récolte de l’ail évoquait une révolution sociale en cours ou quelque chose du genre ?

 Oui et j’ai décidé de creuser les choses en allant rendre visite à quelques-uns des personnages rencontrés sur la ferme de Christian. Ces entretiens m’ont mené à d’autres personnes, toujours dans la même région, jamais très loin de Pigeon Hill.

Jean-Martin Fortier,  (Saint-Armand) et Ferme des Quatre-temps, (Hemmingford)

Dans le récit graphique, la journée de la récolte d’ail constitue la trame narrative, mais on en sort régulièrement pour entrer dans des apartés avec divers personnages, explorant divers aspects de la révolution agricole en cours.

Kevin Shuffelt et Manon Rousseau, vignoble de Pigeon Hill, (Saint-Armand)

LE LANCEMENT

L’auteur invite chaleureusement la population à un 5 à 7 prolongé le 22 mars au Beat & Betterave de Frelighsburg. On y célébrera le lancement de son œuvre au Québec.

Ce récit graphique documentaire de 256 pages couleurs, est en librairie depuis le 6 février en France.

À VOIR ÉGALEMENT DANS LE SAINT-ARMAND

Légumes oubliés, variétés à redécouvrir
L’ail à toutes les sauces
Paulette Vanier, paru dans V02N1 – août-sept. 2004
https://journalstarmand.com/legumes-oublies-varietes-a-redecouvrir-2/

Un bi en Armandie
Paulette Vanier, paru le V05N1 – août-sept. 200
https://journalstarmand.com/un-bi-en-armandie/

BI (BIS) en Armandi
Paulette Vanier, paru le V06N1 – août-sept. 200
https://journalstarmand.com/bi-bis-en-armandie/

Concours de l’AMECQ
Josiane Cornillon, paru le V06N4 – févr.-mars 2009
https://journalstarmand.com/concours-de-lamecq/

Chronique de mon terroir
L’ail de mon terroir
Marc Thivierge, paru le V09N1 – août-sept. 2011
https://journalstarmand.com/au-fond-de-mon-terroir/

Photos illustrant la journée de la récolte d’ail à Pigeon Hill
Le 22 juillet 2017, Richard-Pierre Piffaretti, webmestre du journal
https://1drv.ms/f/s!AjhWmryCihgIg1HpQt5kuzmjp0eP

 

 

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: