Annonce
Annonce
- Édito -

Pierre Lefrançois

L’armée de lobbyistes de Bell Canada est très active auprès de nos élus, de même que dans les officines des fonctionnaires de l’État. Cela porte fruits. Alors qu’on commence à prendre la mesure de la capacité de nuire de Bell et de ses stratégies aberrantes visant à retarder le plus longtemps possible le déploiement de la fibre optique dans les régions rurales (voir notre dossier en pages 18), monsieur Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et…

- Fibre optique -

Pierre Lefrançois

Laurence Nadeau et Laurent Gigon, de Saint-Armand, ont encore du mal à réaliser que la fibre optique est bel et bien arrivée et que, selon leurs dires, c’est encore mieux que ce qu’ils avaient à Montréal, en termes de vitesse et de largeur de la bande passante ! Depuis le 26 juin, ils ont accès au réseau de fibre optique que l’organisme à but non lucratif (OBNL) IHR Télécom est à déployer dans la région : 300Mb/s…

- Mot du président -

Proverbe de Jean de La Fontaine
François Charbonneau

Les relations entre les gens sont rudement mises à l’épreuve alors que le fléau de la COVID-19 s’étire. Les rapports des consommateurs entre eux et avec les commerçants commencent à se dégrader : impatience dans les files d’attente, envers le personnel (souvent jeune) qui gère la situation, regards haineux lancés à ceux qui ne portent pas de masque ou, à l’inverse, attitude satirique envers ceux qui en portent un, susceptibilité palpable à l’égard de tout…

- Des nouvelles de votre journal -

Notre campagne de financement, Le club des 100, vise à cumuler au moins 100 dons de 100 $ chacun afin d’obtenir les 10 000 $ nécessaires à la poursuite de la mission que nous accomplissons fièrement depuis bientôt 17 ans ! Un don de 100 $ représente à peine un peu plus de 8 $ par mois, une somme relativement modeste compte tenu des services que ce journal rend aux communautés des dix municipalités de l’Armandie. Et si votre budget est trop…

- Des nouvelles de votre journal -

Dimanche, le 6 septembre à 14 heures à la salle communautaire de Frelighsburg (à l'étage au-dessus de l’hôtel de ville)

Vous êtes conviés à l’Assemblée générale annuelle des membres de l’organisme à but non lucratif (OBNL) qui gère le journal Le Saint-Armand. Au programme, le rapport des activités de l’an dernier et la présentation des prévisions pour l’année 2020-2021. Il y aura aussi des mises en candidature pour combler trois sièges actuellement vacants au conseil d’administration. Deux autres sièges seront également mis en jeu du fait que les mandats des administrateurs qui les occupent arrivent…

- Des nouvelles de Dunham -

Nathalia Guerrero Vélez

Si vous marchez sur la rue Principale à Dunham, vous remarquerez à différents endroits des bacs de légumes très particuliers ! Il s’agit d’une autre belle initiative de La Récolte des Générations et du Comité Action Environnement Dunham (CAED). Les bacs nourriciers sont des installations non permanentes destinées à produire des légumes accessibles à tous, tout en créant des espaces de partage qui embellissent le paysage. En tout, quatre bacs nourriciers ont été installés au cœur du…

- Des nouvelles de Frelighsburg -

Pierre Brisson

En juillet dernier, la municipalité de Frelighsburg a conclu une entente pour l’achat d’une parcelle de terrain de quelque 30 000 pieds carrés en zone inondable, entre la rivière aux Brochets et le chemin Saint-Armand, tout juste à la sortie du village. Cet îlot jouxte une autre bande riveraine, le Parc Jeanne-Demers, qui permet de faire halte pour admirer le moulin historique de Frelighsburg, bien visible de ce point de vue. L’inauguration du nouveau terrain…

- Des nouvelles de Frelighsburg -

Pierre Brisson

Rappelons que le sentier FR1, pour Frelighsburg 1, (le sentier du parc municipal, chemin Richford, étant dorénavant désigné FR2) est l’initiative bénévole de citoyens de la municipalité, chapeautée par l’organisme Vitalité Frelighsburg, qui a conclu les ententes de droit de passage avec les propriétaires concernés et gère l’aménagement de même que l’entretien du parcours totalisant près de quinze kilomètres, en dix étapes. Depuis son ouverture officielle en 2019, les randonneurs se plaignaient de ne pas…

- Des nouvelles de Frelighsburg -

Pierre Brisson

Les cartes sont donc disponibles au Bureau touristique, mais c’est là la moindre des découvertes qu’on peut y faire ! En effet, ce Bureau, bien connu des touristes fréquentant Brome-Missisquoi et l’un des plus renommés des Cantons-de-l’Est, est le seul ouvert en Armandie cet été. Il s’est d’ailleurs refait une beauté à l’initiative de la responsable, France Breton, qui a aménagé le lieu (l’ancienne Grammar School) en véritable boutique multiproduits du terroir local et de créations…

- Des nouvelles de Notre-Dame-de-Stanbridge -

Carole Dansereau

 ; Le 23 juin dernier, sous un soleil de plomb, les élèves, le personnel de l’école Saint-Joseph, les citoyens, bénévoles, les membres du Comité de développement Stanbridgeois, les membres du conseil municipal ainsi que les principaux invités partenaires du projet célébraient l’inauguration du jardin pédagogique intergénérationnel « Ô Jardin des ancêtres ». Réunis derrière l’église, dans ce nouvel aménagement consacré à l’apprentissage des sciences de la nature, les élèves ont répondu avec assurance et enthousiasme aux diverses…

- Des nouvelles de Saint-Armand -

La rédaction

Le 5 juillet, cinquante personnes se réunissaient dans la salle communautaire pour assister à la seconde édition de l’événement historique Matin Mémoire, animé par Guy Paquin. Cinquante personnes, tout juste la limite permise à ce moment-là pour les rassemblements intérieurs. Les règles sanitaires étaient respectées : distanciation physique, masques, désinfectant pour les mains, etc. Cette année, les invités de Guy Paquin dévoilaient les secrets de la Bataille d’Eccles Hill. Mme Heather Darch, conservatrice du Musée du…

- Des nouvelles de la Baie Missisquoi -

Pierre Lefrançois

 ; En juin dernier, on a signalé la présence d’importantes quantités de poissons morts sur les rives de la baie Missisquoi à Venise-en-Québec et à Philipsburg. On a pu identifier diverses espèces, notamment des carpes et des brochets. On a également trouvé quelques oiseaux morts. Les autorités n’ont pas encore identifié la cause de ces mortalités massives. Rappelons que, lors d’un épisode semblable en 2005, les analyses menées par le ministère de l’Environnement incriminaient une…

- Des nouvelles de la Baie Missisquoi -

Pierre Lefrançois

En juin, Paul Lanoie, commissaire au développement durable, lequel est attaché au bureau de la vérificatrice générale du Québec, déposait un rapport* dans lequel il fustigeait le ministère de L’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) ainsi que celui des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH). Il avait d’ailleurs fait la même chose dans son rapport précédent, publié en 2013. Le commissaire semble penser que les gestionnaires de l’État se traînent sérieusement…

- Des nouvelles de la Baie Missisquoi -

 ; Le Lake Champlain Basin Program (LCBP) du Vermont verse 240 000 $ à l’Organisme de bassin versant de la baie Missisquoi (OBVBM) dans le but de soutenir son projet d’accompagnement des entreprises agricoles de notre région. Depuis 2016, dans le cadre de son projet Interventions ciblées sur le contrôle des eaux de ruissellement et la conservation des sols, l’OBVBM offre un service d’accompagnement aux entreprises agricoles afin de les soutenir dans leurs démarches de…

- Des nouvelles de la Baie Missisquoi -

Dépolluer la rivière de la Roche

, Prenant sa source au Vermont, la rivière de la Roche fait un détour sur le territoire de Saint-Armand avant de retourner au Vermont où elle se jette dans la baie Missisquoi. Au Vermont, son bassin versant couvre 92 km2 alors que celui de la partie québécoise couvre 48 km2 et est entièrement situé à Saint-Armand, entre les chemins Luke et Pelletier Sud. Le bassin versant de cette rivière est l’une des principales sources d’apports en phosphore…

- Chronique littéraire d'Armandie -

Paulette Vanier

Au-delà des différences sociales, culturelles, langagières, c’est la rencontre avec la personne, avec l’être, qui intéresse Christiane Côté, comme on peut facilement le constater en lisant Chroniques espagnoles, publié en 2018 et Une année au pays du dragon, tout juste sorti des presses. Trois mois en Espagne dans le premier cas, une année au Vietnam, dans le second, à vivre avec les gens du cru, à manger à leur table, à travailler avec eux, parfois…

- Chronique littéraire d'Armandie -

Paulette Vanier

Si tu me berces Après l’ivresse Si tu calmes Nos cœurs qui clament Et si tu trinques À notre étreinte Guettant le sésame De nos âmes Si tu t’enlierres À ma matière Liant nos matins À nos larmes… C’est qu’à petits pas Tu t’en viens À petits pas Je deviens C’est qu’à petits pas Je m’en viens À petits pas Tu deviens* Cest par ces très beaux vers que commence À petits pas, la chanson…

- Portrait d'artistes -

Paulette Vanier

Dès le moment où l’on met le pied chez Nancy Retallack-Lambert, on sait qu’on entre dans la maison d’une artiste (de deux en fait, puisque son époux, Michel Lambert, a été designer avant de devenir organisateur d’expositions internationales pour la ville de Montréal). L’art est là, tout autour mais sans ostentation. Comme un effleurement sur la peau, un enveloppement discret de l’être, impression étrange et fugace qui m’a habitée tout au long de l’entrevue. Il…

- COVID-19 et son impact -

La rédaction

Depuis cinq mois, nous vivons, en Armandie comme ailleurs dans le monde, des événements sans véritables précédents. Notre univers a rapidement basculé. Nous avons tous dû nous adapter rapidement à des situations inédites. Et c’est loin d’être terminé d’après ce qu’on en sait désormais. Au journal Le Saint-Armand, nous avons demandé aux puissants de ce monde un peu de soutien financier pour nous aider à produire de l’information locale sur ce qui se passe en…

- COVID-19 et son impact -

Guy Paquin

LEstrie, dont fait partie le secteur de la Pommeraie, n’a pas été épargnée par la pandémie de COVID-19. Cependant, les statistiques fournies par le CHUS de Sherbrooke montrent que le coronavirus a frappé un peu moins fort chez nous que dans l’ensemble du Québec. L’Estrie compte 4 % de la population de la province. Or, en date du 12 juillet, la région n’avait enregistré que 2 % des cas, soit 985 sur les 56 521 cas…

- COVID-19 et son impact -

Guy Paquin

La pandémie de COVID-19 a sérieusement ébranlé la prestation de services de santé dans notre région, comme dans toute l’Estrie et le Québec. Elle a occasionné des retards importants dans le traitement des malades et causé la fermeture temporaire de beaucoup de cliniques externes dans nos hôpitaux, dont celles de l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins (BMP) de Cowansville. « Nous avons vécu la pandémie en devant tenir compte d’un fait fondamental : la disponibilité du personnel médical et hospitalier a…

- COVID-19 et son impact -

Guy Paquin

La pandémie de COVID a entraîné nombre de fermetures d’entreprises, temporaires ou permanentes. L’impact sur les emplois a entraîné un chômage d’autant plus dommageable que, précédemment, nous vivions la situation exactement contraire, soit une pénurie de main d’œuvre. En juin 2019, le taux de chômage au Québec était de 5 %. Un an plus tard, en avril 2020, 17 % de la main d’œuvre se retrouvait sans travail. Depuis, il y a eu un rétablissement…

- COVID-19 et son impact -

Guy Paquin

Les petits commerçants ayant pignon sur rue ont eux aussi souffert de la COVID-19. Le 23 mars dernier, le gouvernement Legault décrétait la fermeture de tous les commerces non essentiels. Initialement, cette mesure devait durer jusqu’au 13 avril mais, devant la progression rapide de l’infection, les autorités ont décidé de la prolonger jusqu’au 4 mai. Certains commerçants n’avaient d’ailleurs pas attendu la décision des autorités pour fermer leurs portes. C’est le cas de Vrac dans…

- COVID-19 et son impact -

Guy Paquin

Malgré l’arrivée de plus de 80 Guatémaltèques en juin à son usine de Bedford, Bonduelle est toujours en pénurie de travailleurs. Selon Stéphane Deguire, spécialiste des ressources humaines pour l’entreprise, il reste encore 30 postes à combler. Et, croit-il, la COVID n’aide certainement pas. « Le paradoxe, c’est que le taux de chômage est en hausse, à cause des ravages de la COVID, mais que ça n’a jamais été plus dur d’embaucher, encore à cause de…

- COVID-19 et son impact -

Guy Paquin

On ne s’adapte pas à la pandémie de COVID-19 de la même façon selon qu’on est la pharmacie du coin ou une multinationale comme Omya. Cette dernière a 180 installations dans le monde, est présente dans 50 pays et emploie 8 000 personnes. À Saint-Armand, l’entreprise a une unité d’extraction de carbonate de calcium et de production de poudres diverses dont les clients d’Omya font des engrais, des plastiques, de la peinture, du mastic ou du…

- Immigration -

Yonas et Estella
Nathalia Guerrero Vélez

Depuis le mois de mars dernier, il fait partie des milliers d’employés considérés comme essentiels et dont le travail dans les épiceries a permis d’assurer l’approvisionnement en nourriture à la population durant la crise sanitaire.  « Je suis quelqu’un qui travaille très fort et, pour cela, le gérant du magasin m’apprécie beaucoup », confie au Saint-Armand ce jeune immigrant au sourire accueillant. Comme beaucoup d’autres Érythréens, il a quitté son pays à l’âge de 18 ans afin…

Consulter un autre numéro: