Annonce
Annonce

Mobilisation contre les « pétaradeurs » estivaux

Pétition contre la nuisance et le bruit
La rédaction, avec la collaboration de Jean-Francois Renaud

Des citoyens de la région se mobilisent pour exiger que les autorités fassent respecter leurs droits en sévissant systématiquement contre les motocyclistes trop bruyants.

Un résident de Frelighsburg a décidé de lancer une pétition dans le but d’exiger que, dès l’arrivée du printemps, la Sureté du Québec augmente le nombre de points de contrôle avec sonomètre dans les secteurs ruraux et sévisse auprès des motocyclistes dont les engins causent un bruit qui dépasse les normes acceptables. Pour Jean-François Renaud, il s’agit en fait d’insister pour que les motocyclistes respectent les lois et règlements existants : interdiction de modifier son bolide dans le but de le rendre plus bruyant, interdiction de produire un son de nature à troubler indûment la quiétude des résidents riverains des chemins et routes sur lesquels ils circulent.

Rappelons que, en juillet dernier, la Société de l’assurance automobile du Québec annonçait un programme visant à doter les corps policiers de sonomètres afin qu’ils soient en mesure d’appliquer et de faire respecter les règles concernant les nuisances par le bruit causées par certains motocyclistes. Ces appareils qui mesurent l’intensité du bruit émis par une moto permettraient aux policiers d’émettre aux contrevenants des contraventions assez salées pour les dissuader de récidiver. Pour les motocyclettes et cyclomoteurs qui excéderont un certain seuil, le propriétaire sera passible d’une amende de 100 $ à 200 $. En cas de refus du conducteur de collaborer, l’amende pourrait passer de 200 $ à 300 $. Encore faudra-t-il que les contrôles soient assez nombreux et réguliers, et qu’il y ait sur nos routes suffisamment de policiers munis de sonomètres.

Une moto doit-elle nécessairement être bruyante ?

Alors qu’une voiture moyenne qui roule normalement produit environ 65 décibels (dB) et qu’un gros camion chargé atteint environ 85 dB, une moto projette de 100 à 105 dB. Une pétarade disproportionnée par rapport à son utilité en termes de moyen de transport. Selon l’Ordre des orthophonistes et des audiologistes du Québec, une exposition de 15 minutes à un tel niveau sonore suffit pour augmenter significativement le risque de souffrir de troubles auditifs. Pourquoi les motos sont-elles donc si bruyantes ?

En fait, elles sont moins bruyantes à la sortie de l’usine, parce que la loi impose des limites aux fabricants. Une fois chez le concessionnaire ou entre les mains de son propriétaire, le bolide est modifié de manière à ce qu’il soit plus bruyant. Selon les experts, ce serait le cas de plus de 65 % des Harley-Davidson en circulation. Bien qu’il s’agisse d’une pratique interdite par la loi, elle est fort répandue et, jusqu’à présent, rien n’était fait pour remédier à cette aberration. C’est une situation que déplore même le Comité d’action politique motocycliste, une association d’amateurs de motos qui estime qu’un civisme de bon aloi est de mise quand on veut pratiquer cette activité de loisir.

Si vous êtes de ceux et celles qui croient qu’il n’est pas nécessaire que les cortèges de pétaradeurs se fassent entendre des kilomètres avant de passer devant votre maison et continuent de le faire sur quelques autres kilomètres en s’en éloignant, après avoir sauvagement détruit votre quiétude par un beau dimanche après-midi de l’été, joignez les signataires de la pétition au :

http://chn.ge/1hzYtsA

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: