Annonce
Annonce

le service postal et les aînés

Pierre Lefrançois

C’est bien joli de faire un trait sur la livraison du courrier à domicile pour des raisons de rentabilité, mais (permettez-moi le jeu de mots) il y a un facteur à ne pas négliger ! Le facteur constitue une présence dans la vie des personnes en perte d’autonomie. La rentabilité des services postaux ne peut pas se mesurer d’un point de vue strictement comptable. Il s’agit d’un service public, jusqu’à présent considéré comme essentiel.

C’est du moins ce que croit Majella Simard, professeur en géographie économique et rurale à l’université de Moncton (Nouveau-Brunswick). Un service public doit-il « être rentable, être soumis aux lois de l’économie dominante au même titre qu’un bien ou un service privé, ou ne devrait-il pas plutôt favoriser l’équité territoriale et la justice sociale ? », se demande le chercheur spécialisé en développement territorial, en vieillissement démographique et en économie sociale. « La fin de la livraison à domicile n’entre-t-elle pas en contradiction avec les efforts déployés par plusieurs provinces pour le maintien à domicile des aînés ? »

Compte tenu du fait que le Canada est aux prises avec le vieillissement de sa population, l’abolition du courrier à domicile peut s’avérer lourde de conséquences pour les personnes âgées, estime le professeur Simard, particulièrement pour celles qui vivent seules ou dont la mobilité est réduite. « Les conséquences apparaissent d’autant plus pénibles en saison hivernale, où les boîtes postales peuvent être plus difficilement accessibles. D’autre part, pour de nombreuses personnes âgées, le facteur représente non seulement un agent de socialisation, mais aussi une source de sécurité. Par conséquent, son absence est de nature à accroître leur sentiment d’isolement. »

Citant l’exemple de la France, Majella Simard estime que Postes Canada pourrait plutôt faire du bureau de poste un centre multifonctionnel privilégiant la formule du tout sous le même toit. Il fait remarquer qu’en France « la polyvalence administrative des maîtres de poste a contribué à consolider, voire à diversifier l’offre de services au sein de plusieurs communes rurales. Quant au facteur, outre la livraison du courrier, il assure aussi le  service de popote roulante et la distribution des médicaments. Il dirige les aînés vers les services publics comme la déclaration de revenus et le renouvellement du permis de conduire ou du passeport. De plus, les camions de la poste ne servent pas uniquement  à la distribution du courrier, mais aussi au transport des personnes. Des agences intercommunales de services publics gèrent différents services sociaux, culturels, d’assistance économique et de transport collectif. »

Cela nous semble être une approche certainement plus rentable, à plusieurs égards, que les coupures bêtes dans les services et les initiatives de privatisation des services publics dont l’efficacité est pour le moins douteuse.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: