Annonce
Annonce

Le Défi du président fait des heureux

Jean-Pierre Fourez

Dans Le Saint-Armand du mois de mai, Jean-Yves Brière, président du journal, proposait de mener une campagne de recrutement de nouveaux membres. Pour stimuler de nouvelles adhésions, un prix d’une valeur de 225 $ en aménagement floral était offert par Robert Proulx, horticulteur à Dunham.

Lors du tirage, le sort a désigné pour gagnants Béat et Béatrice d’Aujourd’hui, un couple de retraités d’origine suisse installé à Saint-Armand depuis cinq ans. Arrivés au Canada en 2001, ils ont d’abord visité le pays d’un bout à l’autre et parcouru quelque 18 000 km avec leur camion tractant une caravane.

Après avoir vécu quelque temps en Colombie-Britannique, ils ont repris la route à la recherche de culture et de bonne bouffe, et ont choisi le Québec comme terre d’accueil. Ils ont « essayé » quelques lieux et, finalement, sont tombés en amour avec Saint- Armand. En 2009, ils achetaient une maison sur le chemin Saint-Henri.

Mais la vie a parfois des détours imprévus : la mère de Béatrice est très âgée et malade, si bien que le couple envisage de retourner vivre en Suisse pour être à ses côtés et ce, dès que la maison sera vendue.

Revenons à nos plates-bandes ! Comme ils risquent de partir prochainement, Béatrice et son mari ont eu la généreuse idée de céder leur prix à leurs voisins Lina Sénéchal et Ricardo Gutierrez Medina, un jeune couple arrivé au village avec un bébé il y a un an. Lina est infirmière à l’Hôtel-Dieu de Montréal et fait le trajet tous les jours alors que Ricardo, qui est diplômé en commerce au Mexique, se cherche un emploi dans la région (avis aux employeurs intéressés…). Ils sont tous deux ravis de la merveilleuse initiative de leurs voisins et ont déjà rencontré Robert Proulx, qui installera les plantes de leur choix dans leur jardin.

vol12no2_oct_nov_2014_2
De gauche à droite : Robert Proulx, Lina Sénéchal, Ricardo Gutierrez Medina, Beatrice d’Aujourd’hui. Tous ont bien hâte au printemps pour voir le résultat fleuri !

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: