Annonce
Annonce
- Affaires municipales -

Stanbridge East : un autre mandat pour Greg Vaughan

Greg Vaughan, maire de Stanbridge East (Photo : Municipalité de Stanbridge East)

Greg Vaughan est maire de Stanbridge East depuis 15 ans, et il a l’intention de le demeurer. « Oui, je suis candidat aux élections de cet automne. J’aime beaucoup le travail de maire et je n’ai pas conscience qu’il y ait de l’insatisfaction dans la population quant à ma manière de gérer la municipalité. Je ne m’attends pas à une opposition mais on ne sait jamais. »

M. Vaughan est maire d’un village dont la population oscille beaucoup. Au recensement de 2001, elle s’élevait à 908 personnes. Il y en avait 833 en 2005. « Mais les gens reviennent. Nous sommes remontés à 875 cette année. » Si M. Vaughan attribue cette remontée au retour des absents, il reconnaît aussi qu’il y a de nouveaux arrivants.

« Les nouveaux citoyens ont souvent un revenu supérieur à la population plus ancienne et sont prêts à payer leur domicile plus cher. » Les statistiques officielles lui donnent raison. Le revenu médian d’un individu à Stanbridge East est de 21 600 $ par année contre 24 400 pour l’ensemble du Québec. Et, selon M. Vaughan, l’écart avec les nouveaux arrivants est plus marqué encore. « Cela pousse le coût des domiciles à la hausse et rend le retour de nos jeunes plus difficile. »

Le village a perdu son école il y a maintenant plusieurs années. Mais selon M. Vaughan, les autres services sont présents et on ne peut parler de dévitalisation. « Nous avons ce qu’il faut pour accueillir visiteurs et touristes et pour satisfaire les besoins des résidants. » On trouve d’ailleurs sur le site Web de la municipalité une liste des commerces présents.

Le fardeau de la dette

Le village a une dette à long terme d’environ 500 000 $. Mis en balance avec des revenus annuels de 1,2 million, cela laisse une marge de manœuvre relativement étroite, selon M. Vaughan. « Nous avons emprunté pour l’achat de camions d’incendie et pour l’installation d’un réseau d’égoût. Nous en avons encore pour plusieurs années à rembourser cette dette. Nous devons donc vivre selon nos moyens. »

Cela signifie que le maire n’a bien sûr aucune extravagance à annoncer pour les prochaines années. « Nous allons faire l’entretien de nos routes et leur réfection petit à petit, un peu chaque année. » À part ça, pas de projets en vue.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: