Annonce
Annonce
- Mot du président -

Pigeons en vrac

Éric Madsen

Photo : https://en.wikipedia.org

Dans un petit parc du Plateau, un vieil homme sur un vélo s’arrête pour nourrir des pigeons. Ce qui est interdit, comme l’indiquent les panneaux. Mais, qu’importe ! Les volatiles s’en donnent à cœur joie, certains vont se poser sur la tête de l’homme aux miettes de pain qui repart aussitôt son crime perpétré. Je suis assis sur un banc du parc, à l’ombre d’un érable et je lis trop… On a fait la découverte au Gabon d’organismes multicellulaires vieux de plus de 2 milliards d’années. Le monde scientifique est en ébullition ; cela remet en cause toute la théorie des origines de la vie…Je regarde les pigeons batifoler dans la fontaine et je me questionne. Québec va payer pour la procréation assistée, notamment pour l’embauche de superinfirmières, Julie Snyder braille de joie devant les Kodaks de son mari. En France, si le projet de loi est adopté, les policiers pourront donner des amendes aux femmes qui portent le niqab ou la burqa, tandis que toute personne qui force une femme à se vêtir ainsi risquera un an de prison. Une coalition des gens regroupés sous le vocable « Non au pétrole au Québec » écrit à Jean Charest afin que cessent toutes les exploitations dans le fleuve. Un bateau transportant du vrac s’échoue dans la voie maritime et déverse son mazout, tandis que la fuite dans le golfe mexicain semble enfin colmatée. Après sa toilette, le pigeon s’envole et se pose sur la toiture du gazébo pour se faire sécher, indifférent. L’Argentine pourrait dire oui au mariage gai. Une coalition (encore) invite le gouvernement fédéral à revenir sur sa décision d’éliminer le questionnaire détaillé du recensement. La saga des voitures de métro se poursuit : patience et longueur de temps pour les Montréalais. Un périmètre de sécurité a été déployé autour de la tombe de Michael Jackson, certains fans en deuil ayant eu la fâcheuse idée de gribouiller à l’encre indélébile leurs hommages sur le mausolée. Avis aux retardataires : les places pour assister à la canonisation du Frère André au Vatican en septembre s’envolent aussi vite et disparaissent aussi rapidement que la grue de Sibérie, grand échassier menacé d’extinction. Après le Mondial, l’Afrique du Sud veut les Jeux Olympiques. Les jambes de Lance Armstrong ne répondent plus. Un pigeon mâle fait la cour à une pigeonne, il roucoule comme un défoncé, se donne en spectacle, tournoyant de plus belle. Mes connaissances en mœurs de pigeons étant nulles, je ne distingue en rien le signal de la pigeonne qui accepte le mâle dodu, et dans un battement d’ailes, s’envole le couple pour se satisfaire dans une corniche défoncée d’un vieux garage à vendre. Selon un sondage, les Québécois sont moins préoccupés et plus optimistes à l’égard de l’état de l’économie que l’ensemble des Canadiens. Les Canadiens achètent plus de résidences aux États-Unis que les ressortissants de tout autre pays étranger. La CSST doit payer le pot à un accidenté du travail, tranche un juge. Trop de tout et de rien. Soudain un chien énorme, un danois blanc, vient perturber la quiétude du par cet des pigeons. Sans laisse et libre comme l’air, il galope loin du maître, fait peur à un enfant et effraie définitivement les pigeons qui partent ailleurs. Au même instant, mon cellulaire sonne. C’est le rédacteur en chef du Journal. Alors ce papier demande-t-il, ça vient ? Oui, demain que je lui réponds. Et n’oublie pas de dire qu’on commence notre huitième année de publication, ajoute-t-il. Oui chef. Sinon tout va bien chef ? Oui, sauf qu’il fait chaud, de dire le chef, et qu’il aime bien ma piscine par ces temps de canicule. La conversation est coupée, plus de pile. Je rappellerai demain. Entretemps, le gros chien est parti, les pigeons sont revenus, la jeune asiatique assise à la table de pique-nique a terminé ses sushis, l’enfant s’est endormi dans les bras de sa mère, un couple de vieux Portugais discute ferme, semble s’engueuler, deux jeunes policiers cadets traversent le parc à la recherche de l’homme aux mies de pain, une sirène de pompier au loin, la vie continue…

Bonne lecture et bonne fin d’été.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: