Annonce
Annonce
- Mot du président -

Ça va aller mieux ?

François Charbonneau

On espère vivement que ça ira mieux bientôt. La COVID-19 cause à chacun de nous une certaine souffrance, plus ou moins dramatique selon les cas. Des « anges » de toutes catégories s’activent héroïquement, mais les besoins sanitaires et sociaux sont grands pour tous, en particulier pour les ainés et pour diverses minorités (itinérants, immigrants, personnes isolées, etc.).

Tous s’accordent pour dire que ça ne sera plus pareil après et que les traces et conséquences seront profondes sur l’économie, les finances publiques, le rôle de l’État, les programmes sociaux, de même que sur notre mode de vie, nos habitudes de travail, notre comportement social, voire le sens que nous donnons à l’existence.

Pour ma part j’ai appris l’importance de la présence des autres dans ma vie et de celle que j’accorde à ceux de mon entourage. Je mesure mieux ce qu’apportent l’amour et l’amitié. Une fois abolis le confinement et la distanciation sociale, j’ai hâte de pouvoir reprendre les soupers en famille ou entre amis, je me plais à imaginer une fête de la Saint-Jean où l’on se serre dans les bras, on se fait la bise ; on s’esclaffe, chante, danse… J’ai hâte !

La simple présence des autres m’est devenue un bien précieux que je chéris plus que jamais.

 

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: