Annonce
Annonce
- Mot du président -

Montez à bord !

Jean-Yves Brière

Jean-Yves Brière nouveau président du journal Le Saint-Armand (photo : Marie-Hélène Guillemin-Batchelor)

C’est avec beaucoup de fierté et une certaine appréhension que j’ai accepté d’être le nouveau président du conseil d’administration du journal Le Saint-Armand, le journal de la Grande Armandie. J’écris « une certaine appréhension », car il ne sera pas facile d’être le successeur du premier « prez », Éric Madsen, tant ce dernier a marqué le journal et son administration.

Les défis qui nous attendent sont variés et forts importants. Le principal est celui d’assurer la viabilité financière du journal. Le Saint-Armand a toujours voulu être un journal indépendant et de contenu. De ce fait, la publicité est limitée à trente pour cent de l’espace disponible. Cette règle a permis aux artisans du journal d’offrir un contenu rédactionnel important. Par contre, elle nous impose des contraintes financières. Le CA est déterminé à maintenir et à protéger cette règle.  Ce faisant, il nous faut diversifier nos sources de revenus.

Dans ce contexte, nous croyons qu’il est de la responsabilité de chaque citoyen de la Grande Armandie de s’impliquer dans son journal. Pour ce faire, il nous faut augmenter sensiblement le nombre de membres du journal. Comme vous le savez sûrement, notre publication est gérée par un organisme à but non lucratif. Chacun d’entre nous peut en devenir membre moyennant une cotisation annuelle de 25 $. Ainsi, non seulement vous participez à sa viabilité économique mais également à sa vie démocratique.

Si notre journal est, comme je le crois, le reflet de la vie démocratique de la Grande Armandie, ceci implique que chacun d’entre nous doit saisir l’opportunité d’en devenir membre et de participer à sa réussite.  Un petit geste certes… mais essentiel à la diffusion d’une information de qualité.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: