Annonce
Annonce

COMME DU BON PAIN

Jean-Pierre Fourez

Vol12no6_juin_juillet_2015_31a

Depuis un an environ, Saint-Armand a la chance d’avoir une vraie boulangerie qui offre du vrai pain ! Chaque jour, on voit circuler Louis Beaudry sur les chemins de la région pour approvisionner ses dépôts dans des commerces locaux.

Louis Beaudry, personnage haut en couleur, est un habitué de la région car il venait chaque été avec sa famille au Camping des chutes Hunter et, en sillonnant les routes du coin, il rêvait de s’y installer afin de lancer une entreprise. Autrefois, il travaillait dans l’aménagement paysager, mais depuis longtemps il souhaitait changer d’orientation professionnelle pour créer sa propre entreprise dans le domaine alimentaire, genre table champêtre ou autre métier de bouche, comme on dit.

L’enseigne de la boulangerie que vous ne pourrez pas rater
L’enseigne de la boulangerie que vous ne pourrez pas rater

En 2010, il achète à Saint-Armand une vieille maison sur le chemin Dutch. Il y fait d’importants travaux de rénovation et s’y installe avec sa famille. C’est décidé, il se lance dans la boulangerie. Démarrant de zéro ou presque, il suit un cours de boulangerie durant neuf mois avec ses deux garçons, François, 24 ans, et Rémi, 22 ans. Ainsi commence une aventure dans laquelle il est son propre patron dans un environnement agréable.

Passionné, il vient de se donner une mission, celle de rendre au pain ses lettres de noblesse par une fabrication artisanale traditionnelle, en se différenciant de la production industrielle qui abuse d’additifs de toutes sortes, d’améliorants et d’agents de conservation. Le pain, dit Louis, c’est simple : ça prend de la bonne farine, de l’eau, du sel, de la levure… et du savoir-faire. Il considère que le pain doit être frais du jour parce qu’il s’agit de vrai bon pain qui ne se garde pas longtemps, et que c’est une aberration de le congeler !

Durant cette première année d’activité, Louis, en homme d’affaires avisé, a fait une étude de marché en Armandie et adapté sa production à la demande. Ainsi, il propose une grande variété de pains. Il est heureux de constater que son entreprise se développe régulièrement et qu’une clientèle fidèle a adopté la Boulangerie de Saint-Armand. Il croit que la qualité de son pain est la meilleure publicité et que c’est le bouche-à-oreille qui fera la notoriété de son commerce.

Récemment, la boulangerie a ouvert les portes de son fournil au public et on peut donc aller acheter son pain dans le sympathique petit magasin situé au sous-sol. Les projets d’expansion ne manquent pas : finir la maison, paysager l’environnement immédiat et surtout construire une grande annexe au cabanon existant dans laquelle on trouvera un four à pain (et à bagels, paraît-il) en briques maçonnées. L’été prochain on pourra même déguster son café-croissant à l’ombre du grand érable sur une terrasse pavée dont Louis a déjà les plans dans la tête.

En attendant, notre boulanger trouve son bonheur entre son four et son pétrin et aussi auprès de sa femme, Sylvie Tétrault, la spécialiste des viennoiseries, et de ses deux garçons, qui travaillent à temps partiel et mettent la main à la pâte, c’est le cas de le dire ! Alors, souhaitons que la Boulangerie de Saint-Armand continue de lever aussi bien que son pain !

Vol12no6_juin_juillet_2015_32
Louis sort le pain du four
  1. Nous avons découvert la baguette hier vendue dans une épicerie de Sherbrooke. En tant que Gauloise d’origine, je m’incline respectueusement : chapeau! Nous allons faire le détour – que dis-je – la promenade à coup sûr.

    Françoise Orvoine

  2. Quelle découverte que cette boulangerie !
    Il y a dans les gènes de nos compatriotes souvent cet envie de démarrer une petite entreprise qu’ils mènent avec amour et acharnement de réussir, nous avons découvert ma compagne et moi un tel couple d’amoureux vivant un voyage d’une vie sur leurs terre, et qui sans aucun doutes récolterons les éloges d’une clientèle toujours grandissante.
    BRAVO! Sylvie et Louis
    Lise, et Robert Lanthier

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: