Annonce
Annonce
- Mot du président -

Couleur locale

Éric Madsen

Photo : https://fr.dreamstime.com

Je m’en souviens encore. Au milieu des années soixante-dix, mes parents, qui œuvraient dans le cinéma, n’étaient pas ce qu’on pouvait qualifier de fortunés. J’imagine que chaque dollar était soigneusement dépensé et que, par exemple, le grand jardin potager de ma mère devait impérativement subvenir aux appétits féroces de ses fils.

Un jour, sans avertissement, un téléviseur couleur est apparu dans notre quotidien. Les parents voulaient regarder la remise des Oscars de cette année-là, avec toute la magie qu’offrait l’écran cathodique couleur. Ne me demandez pas quelle production cinématographique avait gagné la statuette ni quelle starlette en robe de gala était repartie euphorique, son trophée à la main. Tout ce que je sais, c’est que nos vies avaient changé. Dorénavant, notre famille avait la couleur dans le salon. Les émissions les plus insignifiantes devenaient soudainement géniales, les matchs de hockey du samedi soir étaient encore plus captivants et les Beaux Dimanches encore plus beaux. L’écran couleur m’hypnotisait à tel point que ma mère dût limiter mes heures d’écoute et que certains « programmes » furent mis à l’index.

Aujourd’hui quand je vois mon fils pitonner sur son iPhone, j’ai comme un léger vertige. Toute cette panoplie d’applications couleur dans le creux de sa main !

Vous souvenez-vous des premiers téléviseurs couleur ? C’étaient de véritables monstres ! Aujourd’hui, ils sont devenus œuvres d’art qu’on accroche au mur tel des tableaux méga-pixellisés.

Tout cela pour dire que Le Saint-Armand est désormais partiellement en couleurs. Nous espérons que cet ajout apportera au journal une note d’originalité, que la couleur permettra plus de créativité, et qu’elle donnera des outils pour sans cesse s’améliorer.

Je profite de l’occasion pour vous inviter toutes et tous à la prochaine assemblée générale du journal, qui aura lieu le dimanche 25 avril prochain, à la salle communautaire de la municipalité. Cette journée est un moment fort dans l’année du journal et pour ses artisans ; votre présence est toujours hautement appréciée.

Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: