Annonce
Annonce

BAC 101

Les sacs en plastiques

Les sacs en plastiques sont recyclables (31 janvier 2005) Compo-Haut-Richelieu tient à informer les citoyens que les sacs en plastique qu’ils placent dans leur bac de récupération connaîtront une fin heureuse : ils seront recyclés ! En arrivant au centre de tri, ils seront d’abord triés, puis mis en ballot, pour être ensuite vendus à un recycleur. À titre d’exemple, ces sacs en plastique peuvent, entre autres, être transformés en composite, un mélange de bois et de plastique servant pour la fabrication de planches à patio.

Les sacs en plastique vont uniquement du côté plastique/verre/métal du bac. En ce sens, le Publisac doit être vidé avant d’être déposé dans le bac de récupération, c’est-à-dire que le sac en plastique va du côté plastique du bac et que les circulaires se retrouvent du côté papier. De plus, si vous avez à mettre plusieurs sacs en plastique dans le bac, il est recommandé de tous les mettre dans le plus grand des sacs. En appliquant ce truc tout simple, vous faciliterez ainsi le travail des trieurs sur la chaîne de tri et éviterez aussi que ces sacs ne s’éparpillent aux quatre vents lorsque le bac sera vidé. Parmi ces sacs en plastique, notons : les sacs d’épicerie ou de magasin (peu importe la couleur), les poches de lait et leur sac, le sac à pain ou autres produits alimentaires en vrac, le sac de nettoyeur, le sac de papier de toilette ou autres BAC 101

produits, etc. Il est conseillé de retirer les reçus ou les coupons de caisse des sacs avant de les mettre dans le bac de récupération. Pour les sacs ou emballages souillés, il est primordial de bien les rincer car souvenons-nous que ce sont des êtres humains qui trient cette matière, alors l’hygiène de leur milieu de travail est entre vos mains !

Microbes, bactéries et moisissure ne font pas bon ménage dans le bac ! (9 février 2005)

Compo-Haut-Richelieu fait appel à la collaboration de la population pour être consciencieuse sur ce qu’elle met dans le bac de récupération car son contenu peut être porteur de plusieurs microbes et bactéries. Pour les trieurs, ces bactéries et microbes, provenant principalement des contenants alimentaires mal ou non rincés, sont une source de propagation pour les maladies, telles l’hépatite B, C, A, etc.

C’est pourquoi il est primordial de bien rincer nos contenants avant de les déposer dans le bac. Compo-Haut-Richelieu a pris des dispositions pour améliorer la qualité de son environnement de travail. Par exemple, un système antibactérien y est installé pour éliminer, durant la nuit, 99,9 % des microbes et bactéries présents dans l’établissement. De plus, comme mesure de prévention, les employés sont vaccinés contre l’hépatite B et le tétanos. Malgré tous ces moyens déployés, il faut surtout régler le problème à la source, c’est-à-dire en limitant la propagation de ces bactéries ou microbes par un rinçage adéquat des contenants à la maison. Le fait que les bactéries prolifèrent rapidement reviendrait à dire qu’elles ont une durée de vie infinie, dans le cas où aucun moyen n’est entamé pour les enrayer.

Un autre danger pour les trieurs : les seringues

Il arrive que des seringues se retrouvent sur la chaîne de tri. Pourtant, ce n’est pas dans un bac de récupération qu’elles auraient dû être. En fait, la façon la plus efficace de s’en départir, également recommandée par Diabète Québec, consiste à déposer les seringues, les aiguilles et les lancettes dans un contenant de plastique épais et de les rapporter à votre pharmacien (en s’assurant d’abord que votre pharmacie offre ce service). Des exemples de contenants en plastique épais ? Les contenants d’eau de javel ou d’assouplisseur demeurent de bons choix car ils sont résistants et l’entrée est étroite tout en étant dotée d’un bouchon, permettant difficilement à une seringue d’en ressortir. Il est également possible de demander à votre pharmacien un contenant prévu expressément pour entreposer les seringues, qui a la particularité d’être identifié du symbole de « danger biorisque ».

Le site Internet de Compo-Haut-Richelieu a fait peau neuve ! (28 février 2005)

Visitez-le : www.compo.qc.ca

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: