Annonce
Annonce

Réveil printannier

Mot du rédacteur en chef

Au printemps 2003, des citoyens de Saint-Armand formulaient une idée originale : fonder un petit journal de village. Il s’appellera Le Saint-Armand et sera distribué gratuitement, six fois l’an, dans toutes les maisons de cette municipalité de 1200 personnes. À l’origine, l’équipe du Journal compte cinq hommes et deux femmes. Ils commencent en publiant une simple feuille 11 po x 17 po recto-verso. Le premier numéro sort en août 2003. La magie opère dès le début : les gens aiment entendre parler d’eux et de leur village. Des collaborateurs de tous âges se mettent à participer. Puis la publication passe rapidement de deux pages 11 x 17, à 4, puis à 6… Dix ans plus tard, c’est un journal de format tabloïd comptant 24 pages, dont quelques-unes sont en couleurs. Tiré à 7000 exemplaires, il est distribué dans  tous les foyers de dix municipalités, sur un territoire rural qui compte environ 12 000 âmes. Ce succès repose essentielle- ment sur deux choses : d’une part, le journal répond à un besoin criant de la population de pouvoir s’identifier à une communauté ; d’autre part, il a bénéficié de l’implication indéfectible de nombreuses personnes, bénévoles pour la plupart, des femmes et des hommes déterminés à répondre à ce besoin.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: