Annonce
Annonce
- Aînés -- Des nouvelles de Saint-Armand -

Présentation de la politique pour les aînés

Guy Paquin

Le 8 mars, la municipalité présentait son plan d’action dans le cadre de la politique Municipalité amie des aînés (MADA). Près d’une soixantaine de personnes étaient réunies au Manoir Philipsburg, une résidence pour aînés. Guy Paquin animait la rencontre tandis que Line Faucher présentait quelques-unes des actions que la municipalité entend mener au cours des cinq prochaines années.

Raoul et Guillaume

Puis, au ravissement des participants, Raôul Duguay est apparu pour nous interpréter deux chansons. L’artiste armandois, qui vient d’avoir 80 ans, a notamment chanté Saint-Armand-les-vents, une hymne à l’Armandie qu’il a dédiée aux gens d’ici, avec lesquels il vit depuis près de cinq décennies. Guillaume Tétreault, de Notre-Dame-de-Stanbridge, l’accompagnait au piano.

À la généreuse suggestion de Raôul, nous reproduisons ici le texte de cette chanson et, avec son accord, nous publions ce lien qui vous permettra d’écouter cette mélodie : https://journalstarmand.com/Saint-Armand-les-Vents/

Saint-Armand-les-Vents 

Comme le Kébèk est beau à Saint-Armand-les-Vents
J’ai planté mon bureau en plein milieu des champs

J’ai planté tant de mots dans le désert de mon silence
Arraché de mon cerveau le chiendent de la souffrance
Dans le cœur brisé de mes mots replanté l’espérance
Pour que refleurisse ma vie J’ai semé toutes mes pensées
Aux quatre vents du pays j’ai semé liberté

 

Comme le Kébèk est beau à Saint-Armand-les-Vents
J’ai planté  ma maison sur la Colline-aux-Pigeons
J’ai planté le printemps dans la terre noire de mes mots
Pour que la rose et le lys à jamais y fleurissent
Et qu’à l’automne de ma vie
Je puisse encore cueillir les fruits
Des folles années de ma jeunesse
Où je fonçais à pleine vitesse
Vers l’avenir de mon grand rêve
Que la beauté du monde se lève

Comme le Kébèk est beau à Saint-Armand-les-Vents
Au pied du mont Pinacle La beauté se donne en spectacle

Au printemps des lilas jaillissent des alléluias
Tout le pays pavoise Au temps des fraises des framboises
Les chevreuils à l’automne Viennent tomber dans les pommes
En hiver le soleil en flocons de neige dort
Et Toulmond rêve encore aux prochaines merveilles
Comme le Kébèk est beau à Saint-Armand-les-Vents
J’ai planté des pensées au beau milieu des temps

Paroles : Raôul Duguay
Musique : Raôul Duguay et Pierre Nadeau

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: