Annonce
Annonce

Réduction des taux de phosphore dans la baie Missisquoi

Les gouvernements du Canada et des États-Unis ont demandé officiellement à la Commission mixte internationale (CMI) de coordonner les initiatives dans les deux pays en vue de réduire les charges de phosphore apportées à la baie Missisquoi. La population est invitée à faire connaître son point de vue, ses préoccupations et ses connaissances de la situation locale, et à communi­quer ses observations sur tout aspect des travaux.

Les concentrations de phosphore dans la baie Missisquoi sont très élevées comparativement à d’autres secteurs du lac Champlain. Dans un rapport publié en 2005, la CMI signalait que la qualité de 1 ‘eau dans la baie constituait un problème binational grave et recommandait que les gou­vernements des deux pays prennent d’urgence les mesures nécessaires pour réduire les quantités de phosphore. Selon ce rap­port, les charges (quantités introduites dans la baie) et les concentrations ambiantes de phosphore dépassent de beaucoup les limites établies par les autorités provinciales et étatiques. Soulignons que le phosphore contribue grandement à la formation des cyanobactéries en été.

Une séance d’audiences publiques se tiendra le 16 décembre 2008, de 19 h à 21 h, au Centre des loisirs de Saint-Georges-de ­Clarenceville (Québec), l, rue Tourangeau. On peut aussi présenter ses commentaires par écrit et les faire parvenir au plus tard le 5 janvier 2009.

Par la poste : Secrétaire de la Section canadienne, Commission mixte internationale, 234, av. Laurier Ouest, 22e étage, Ottawa (Ontario) KlP 6K6.

Par télécopieur : 613-993-5583.

Par courriel : Commission@ottawa.ijc

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: