Annonce
Annonce
- Édito -- Mot du président -

Yes we can !

Éric Madsen

Illustration : Jean-Pierre Fourez

Au lendemain de l’éclatante victoire de Barak Obama chez nos voisins du sud, tous les espoirs semblent permis. Un vent de fraîcheur vient de souffler sur la planète et sortir l’humanité d’une certaine noirceur après huit années « bushiennes ».

On parle déjà de cette élection comme étant l’évènement le plus marquant de ce nouveau millénaire. Si j’étais un Afghan, un Irakien ou un Palestinien je pourrais enfin croire que la démocratie existe vraiment.

La tâche du nouveau résidant de la Maison Blanche sera énorme. Les attentes envers cet homme sont peut-être démesurées, voire messianiques, alors gardons-nous une petite gêne tout de même, car le temps file à une allure vertigineuse, et l’impatience n’est pas toujours salutaire.

La venue d’un premier président américain de couleur noire changera-t-il les choses dans le petit monde de chez-nous ? Allons-nous devenir plus tolérants, moins racistes, plus ouverts, plus accommodants ? L’avenir nous le dira.

Chose certaine, la terre va continuer de tourner ainsi que les saisons de se relayer.

L’année qui vient aura une saveur particulière. Après les élections successives à Ottawa, Washington et Québec, c’est à Saint-Armand que les électeurs iront aux urnes. Tout au long de la prochaine année, le Journal se donnera le mandat d’expliquer et d’éclaircir ce milieu parfois fermé de la politique municipale. La liberté d’expression est l’une des bases fondamentales de la démocratie. C’est pourquoi les pages du journal sont ouvertes à tous ceux et celles qui veulent s’y exprimer.

En terminant, toute l’équipe du Journal souhaite aux lecteurs et lectrices une bonne et heureuse année 2009. Ensemble,« oui, on peut ».

Bonne lecture

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: