Annonce
Annonce
- Publireportage -

En plein cœur de la vigne et du vin

Le Domaine du Ridge :

C’est en 1996 que les propriétaires de l’actuel Domaine du Ridge ont planté leurs premiers ceps de vigne :  2 500 pieds de Seyval, une variété de raisins blancs, qui résiste bien au climat du Québec.

« Depuis ce temps, nous sommes engagés à fond dans une véritable démarche agricole, raconte Viviane Crevier, co-fondatrice du vignoble.  Dès que le printemps arrive, nous travaillons selon les caprices des conditions climatiques : il faut déterrer les ceps, les tailler et attacher les sarments pour les variétés de rouge. L’été, c’est le rognage, le palissage et tous les autres travaux d’entretien de la terre et des vignes.  À l’automne, c’est le rush, l’émotion des vendanges et le couronnement de nos efforts pour produire un raisin de qualité que notre œnologue prendra plaisir à vinifier durant l’hiver. »

Neuf ans après sa fondation, le Domaine du Ridge s’étend sur 14 hectares où poussent près de 50 000 ceps de vigne, ce qui en fait l’une des plus importantes propriétés viticoles du Québec. Aujourd’hui, son « Champs de Florence » est le vin rosé canadien le plus vendu à la SAQ et, à l’été 2003, son vin rouge « Clos du Maréchal » faisait écrire à Jacques Benoît, critique à La Presse : « Grâce à son fruité exubérant et à sa souplesse en bouche, ce vin étonnant pourrait être aisément pris, à l’aveugle, pour un beaujolais. »  Quant à François Chartier, il écrivait dans son Guide, en parlant du vin blanc « Le Vent d’Ouest » cuvée 2001 :  « Rares sont les vins d’ici aussi complets et aussi mûrs. Une référence pour la province. » Au-delà de  ces trois produits vedettes, le vignoble produit également deux apéritifs, « Andalousie » et « Saint-Martin », de même que « La Bise d’Automne », une vendange tardive qui est un véritable péché gourmand.

Situé au cœur de la Route des Vins, le Domaine du Ridge est établi ici même à Saint-Armand, à la croisée des chemins Ridge et Guthrie.  Ses activités génèrent aujourd’hui de l’emploi pour trois permanents, six ouvriers durant l’été, sans compter des équipes de tailleurs et de vendangeurs qui viennent s’ajouter. Depuis 5 ans, le Ridge accueille chaque année de jeunes stagiaires français qui viennent, à tour de rôle, séjourner 6 mois dans notre communauté.  D’ici deux ou trois ans, lorsque l’exploitation aura atteint sa vitesse de croisière et que tous nos plants seront en pleine production, le vignoble jouera un rôle économique encore plus important pour Saint-Armand.

« Nous, au Domaine du Ridge, tout ce que nous souhaitons, c’est de travailler fort pour élaborer des vins de qualité qui sauront conquérir le cœur des Québécois, nous dira Viviane Crevier au cours de la visite de ses installations.  Mais notre plus belle récompense, nous confiera-t-elle, ce serait de conquérir le cœur et le respect de nos concitoyens de Saint-Armand. »

Alors, le message est lancé : lectrices et lecteurs du journal Le Saint-Armand n’hésitez plus !Arrêtez-vous au Domaine du Ridge, et donnez-vous la peine de visiter sa boutique.  Vous pourrez y déguster les meilleurs crus du vignoble avec, en prime, l’accueil chaleureux et les sourires dévastateurs de Nicole, Charlène et Francine…  Cinq étoiles dans mon livre !

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: