Annonce
Annonce
- Des nouvelles de Dunham -

Le parcours nourricier « Vert ton Dunham »

Maude Ménard-Dunn

Anne-Sophie Tardif

En septembre, plus de cinquante personnes se sont rassemblées dans le Jardin des générations, derrière la résidence pour aînés de Dunham, afin de souligner le lancement du parcours nourricier « Vert ton Dunham ». « On ne s’attendait pas à un tel engouement ! » s’est exclamée Julie Langlois, coordonnatrice de l’organisme La Récolte des générations qui, ces derniers mois, a piloté cette première phase du projet avec le soutien de la ville de Dunham et du Comité Action Environnement Dunham.

Le projet de végétalisation de l’artère principale du village propose trois aménagements comestibles en bacs. Chacun rend hommage à une pionnière de l’agriculture durable et respectueuse de l’environnement, soit Michelle Décary de la ferme Au Petit Boisé, Anne-Sophie Tardif de la coopérative Les Jardins du Pied de Céleri et Anne Carrier des Jardins en Mouvement. Les illustrations du parcours sont l’œuvre de l’artiste Stéphane Lemardelé, qui a croqué sur le vif ces trois femmes inspirantes.

Les participants ont été conviés à s’arrêter devant chacun des bacs afin d’écouter les propos des agricultrices honorées. « Je pense que les femmes ont beaucoup à apporter au monde de l’agriculture… Je pense que notre approche humaine peut être plus équilibrée », a souligné Michelle Décary, qui s’est dite très émue de se voir ainsi représentée dans une œuvre exposée au cœur de sa communauté. Quant à Anne-Sophie Tardif, elle a parlé de l’importance d’être ancré dans son milieu en s’alimentant de produits saisonniers. Enfin, Anne Carrier, qui tenait dans ses bras son nouveau-né, a parlé des produits qu’elle met au point, entre autres le kimchi, et de leur enracinement dans les traditions de sa Chine natale. « Je suis heureuse que l’on accueille mes produits au Québec comme on m’a accueillie, avec beaucoup d’ouverture », a-t-elle confié.

Quelques élus étaient présents, notamment la députée de Shefford, Andréanne Larouche, et le maire de Dunham, Pierre Janececk. « On voit que ce projet-là, il marche. On va être contents de continuer l’année prochaine », a conclu ce dernier en s’adressant aux participants.

La Récolte des générations et le comité Action Environnement de Dunham travaillent déjà à la deuxième phase du projet.

 

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: