Annonce
Annonce
- Des nouvelles de Notre-Dame-de-Stanbridge -

Le Festi-Poutine des pompiers

Une tradition qui s’implante
Carole Dansereau

Le samedi 7 juillet dernier, sous un magnifique soleil, les pompiers de la brigade de Notre-Dame-de-Stanbridge ont récidivé pour une deuxième année consécutive en organisant et offrant aux citoyens un festival de la poutine digne des plus grands chefs ! Forte de l’expérience de l’année dernière, l’organisation a été revue et tout a baigné dans l’huile…

Personne n’a eu à attendre, on a ajouté du matériel de cuisson, des jeux gonflables ont été installés et on a permis aux enfant (et aux plus vieux) de se servir du boyau d’arrosage pour jouer aux pompiers sous la surveillance d’un membre de la brigade. Bref, rien n’a été laissé au hasard. Celles et ceux qui préféraient fuir la chaleur ont pu manger dans la salle communautaire climatisée de l’hôtel de ville. Les autres l’ont fait à des tables installées dehors sous les arbres, conférant un côté champêtre à ce rendez-vous communautaire

Un menu diversifié était proposé. Ainsi, pour s’assurer d’un bon apport en protéines, on pouvait ajouter à sa poutine poulet, saucisse ou boulettes de viande hachée, ce qui a ravi enfants et adultes. Les conjointes des pompiers ont, quant à elles, cuisiné et concocté des tartelettes au sirop d’érable.

Plus de cent poutines à l’heure ont été servies entre 11 heures et 14 heures. La veille, cinq cent cinquante livres de pommes de terre avaient été épluchées et blanchies pour l’occasion. En tout, il s’est vendu 347 poutines.

Christine Falcon, secrétaire de l’association des pompiers, nous a confié que compte tenu de ce très grand succès, les pompiers seraient de retour l’an prochain. Elle remercie d’ailleurs les citoyens de participer en si grand nombre à ce festival qui, rappelons-le, permet d’amasser des fonds pour la nouvelle escouade de sauvetage agricole mise en place en 2017 par la brigade de Notre-Dame-de-Stanbridge. Un rendez-vous l’an prochain, début juillet, à ne pas manquer !

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: