- Des nouvelles de Notre-Dame-de-Stanbridge -

Merci du fond du cœur !

Carole Dansereau

En apprenant la triste nouvelle de l’interruption des parutions papier du journal Le Saint-Armand, j’ai immédiatement refait un voyage dans le temps. Collaboratrice depuis huit ans au journal, jamais je n’aurais imaginé qu’il me serait un jour possible de réussir à écrire sur divers sujets, qu’il s’agisse des nouvelles de ma petite municipalité ou de portraits de gens de chez nous et d’artistes de la région. C’est donc avec beaucoup d’appréhension que j’ai accepté de relever ce défi.  Or, très rapidement, mes craintes ont été dissipées grâce au soutien indéfectible du comité de rédaction, particulièrement de Pierre Lefrançois, son rédacteur en chef, et de Paulette Vanier, sa réviseure linguistique.

J’ai reçu au cours de ces années un accompagnement formidable et, très rapidement, le plaisir d’écrire et de diffuser un contenu pertinent a pris toute son importance à mes yeux. Ma mission première visait à faire connaitre Notre-Dame-de-Stanbridge, ma municipalité d’adoption. Mission accomplie ! Du moins, je l’espère. C’est toutefois le cœur gros que je range mes plumes… enfin mon clavier pour me consacrer à une autre de mes nombreuses passions : le jardinage intergénérationnel.

Puisqu’il m’est encore permis de le faire, j’en profite pour vous inviter à venir faire un tour cet été dans notre petit coin de pays. Tous les dimanches matin, de 10 heures à midi, nous présentons, sous la pergola du jardin des ancêtres, des conférences ou des ateliers horticoles et culinaires ainsi que des dégustations et des ateliers artistiques, et ce absolument gratuitement. De plus, les mardis, de 17 à 19 heures, nous offrons aux citoyens les surplus de notre jardin de même que ceux des jardiniers de la municipalité et des maraichers des environs. Ces rendez-vous sont particulièrement gratifiants du fait que, d’une part, nous savons que nous contribuons ainsi à diminuer le gaspillage alimentaire, d’autre part, nous avons le plaisir de socialiser. Nous vous invitons toutefois à visiter la page Facebook Ô Jardin des ancêtres afin de vous assurer qu’il n’y ait pas de modification à la programmation.

Voilà, chers lecteurs et lectrices, tous mes remerciements pour avoir été présents tout au long de cette belle aventure qui, malheureusement, se termine beaucoup trop tôt !

Très chaleureusement,

Carole Dansereau,
Collaboratrice au journal Le Saint-Armand depuis 2015.

Ô Jardin des ancêtres (situé derrière l’église)
1049 chemin Sainte-Anne, Notre-Dame-de-Stanbridge

 

 

 

  • Autre

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: