Annonce
Annonce
- Affaires municipales -

Le budget en 2011

Pierre Lefrançois

Illustration : http://genolhac.fr

Il s’agit d’un budget équilibré puisque les dépenses projetées correspondent aux revenus anticipés (taxes municipales, tarification des services, contributions des gouvernements provincial et fédéral, etc.).

Même si cela n’apparaît pas dans ce budget (parce que les fonds proviendront de divers postes budgétaires), en 2011, le conseil municipal a décidé de consacrer une somme de 15 785 $ à la production du bulletin d’information La Voie municipale, une décision que nous ne pouvons qu’approuver. Une partie de cette somme sera couverte par une subvention du Pacte rural, un programme du gouvernement québécois.

Rappelons que le conseil de Saint-Armand a lancé son bulletin d’information l’an dernier suite à des critiques maintes fois formulées au cours des années précédentes, notamment dans nos pages, concernant sa piètre performance au chapitre des communications avec la population. En 2010, la publication et la distribution de La Voie municipale ont bénéficié d’un budget de 1313,03 $. Les sommes que l’on prévoit y consacrer cette année ont donc été multipliées par plus de 12 ! On peut, par conséquent, s’attendre à une amélioration remarquable de la qualité de cette publication. Ce serait bien qu’elle soit, cette année, 12 fois meilleure qu’elle ne l’était l’an dernier. Ce à quoi nous applaudirons également.

Nous voyons d’un bon œil la décision des élus de continuer à soutenir financièrement le projet Nouveaux Horizons pour les Aînés. Nous souhaitons que cette organisation soit relocalisée dans des locaux adéquats puisque ceux qu’elle occupe présentement (l’ancienne gare) doivent laisser place aux bureaux municipaux qui s’y installeront. Ce qui soulève aussi la question de ce qu’il adviendra du centre communautaire, qui abrite actuellement les bureaux municipaux. Rappelons que les frais d’entretien annuels de la salle communautaire s’élèvent à quelque 30 000$.

Soulignons une excellente initiative du conseil qui, à la lecture du budget, passe inaperçue : le projet de kiosque d’information touristique que le maire projette de créer près de la frontière à Philipsburg. Les divers acteurs touristico-culturels du coin – restaurateurs, hôtes de gîtes du passant, vignobles, fabricants de produits du terroir, artistes, artisans et autres – pourraient certainement en tirer parti. Pour que cela fonctionne bien, il faudra que ces divers acteurs se regroupent afin de créer une synergie qui pourrait donner un nouvel élan à notre municipalité (Voir p.19 Société de Développement de Saint-Armand). Il faudra aussi que le conseil municipal soit à l’écoute d’un tel regroupement et lui manifeste un appui bienveillant.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: