Annonce
Annonce
- Élections municipales 2021 -

Greg Vaughan : dernier mandat à la mairie

Stanbridge East
Guy Paquin

Collaborer avec les autres ? Oui, mais…

Greg Vaughan, maire sortant de Stanbridge East, a été élu sans opposition, comme quatre de ses conseillers municipaux anciens et nouveaux. Laurent Marchal, Marcus Flynn, Laurie-Ann Foucrault et Tanya Garrick Rhicard sont donc tous et toutes assurés d’occuper un siège au conseil.

Greg Vaughan assure que, à 73 ans, ce sera son dernier mandat. « Je vais terminer certains projets et puis je vais surtout préparer ma relève. Il faut du temps pour devenir un bon gestionnaire, connaître toutes les ficelles du métier. Je vais donc consacrer du temps à instruire un éventuel successeur. »

Questionné sur la relève, il n’hésite pas à dire qu’il verrait bien Robert Young, actuel conseiller, lui succéder. Si le poste l’intéresse, celui-ci devra d’abord battre Étienne Gosselin, son concurrent au siège numéro 3. « Sinon, il y a cinq sièges à remplir, alors je ne suis pas inquiet. Il y aura amplement de sang neuf dans l’administration qui s’en vient. »

Voilà beaucoup de recrues. Est-ce que les nouveaux arrivants auront le temps de se former ? « Ça ne présente pas un problème, répond-il. La personne la plus importante, c’est la directrice générale, Mme Nicole Blinn, qui est là depuis 12 ans. C’est le pilier sur lequel mon successeur pourra s’appuyer. »

Prochain mandat

Au cours des quatre prochaines années, Greg Vaughan compte vouer une partie importante de son temps à la réfection des rues et routes de Stanbridge East. « Les routes sont en mauvais état. Le chemin Beartown, qui relie la route 202 à la 104, a besoin d’amour. C’est pareil pour la rue River, le chemin du Ridge et la rue Academy. Il est grands temps de s’en occuper.  Et nous devons aussi installer un ascenseur dans le centre récréatif pour le rendre conforme aux normes. »

Du concret, donc. Pas de vastes projets ni de stratégie de coopération avec les voisins. Le maire de Stanbridge East regarde avec intérêt l’effort collectif des municipalités du pôle de Bedford pour combattre la dévitalisation, mais d’une certaine distance.

« La MRC a lancé un sondage cette année pour connaître les besoins des citoyens et encourage les maires du pôle à mettre leurs idées en commun pour arriver à une stratégie de développement collective. Mais il y a là comme du déjà-vu. On s’est déjà livré à cet exercice il y a quelques années.

« On parle de partager des infrastructures de loisirs. Pour nous, nous estimons avoir beaucoup de loisirs déjà bien établis : pique-niques, festival de la tarte aux pommes etc. Quant aux autres collaborations possibles, nous avons un accord avec le Canton de Bedford pour le partage du camion à rebuts et les abrasifs.

« Je suis toujours ouvert au partage avec les voisins, mais jusqu’à quel point ? Nous, à Stanbridge East, avons tout ce qu’il nous faut, nous sommes auto-suffisants. Voilà pourquoi je n’ai pas participé au financement de l’étude de cette année par sondage téléphonique et sur le web. C’est de la redite. »

 

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: