Annonce
Annonce
- DERNIÈRE HEURE -- Élections municipales 2021 -

Cinq questions pour les candidats à un siège de conseiller à Saint-Armand

Dernière mise à jour, 2021-10-31

La rédaction du journal Le Saint-Armand invite les candidats et les candidates à répondre aux questions suivantes, par écrit ou à l’aide d’un enregistrement audio ou vidéo, à l’adresse courriel du journal (journalstarmand@gmail.com). Vous pourrez également le faire verbalement par téléphone (450-248-7251) ; nous enregistrerons vos réponses. La date limite pour participer est le 29 octobre à 18 heures.

Nous publierons vos réponses afin d’aider les électeurs à faire un choix éclairé au moment de voter.

  1. Comme conseiller, approuveriez-vous le projet de mesurer l’empreinte carbone de l’administration municipale de Saint-Armand (véhicules, chauffage, etc.) dans le but de la réduire éventuellement ?
  2. Quel montant seriez-vous prêt à consacrer chaque année aux activités culturelles ?
  3. Seriez-vous d’accord pour que la municipalité consulte le public avant d’engager des dépenses dépassant un certain montant ? Si oui, quel montant ?
  4. Pour l’instant, les eaux usées de plusieurs résidences du cœur villageois de Saint-Armand se déversent directement dans la rivière de la Roche. Seriez-vous d’accord pour que, au cours des quatre prochaines années, la municipalité se conforme aux normes environnementales en vigueur ?
  5.  collaborations entre municipalités voisines du pôle de Bedford ? Si oui, donnez au moins un exemple de ce que vous feriez dans ce sens.

    Les réponses (six candidats ont répondu)
     

    1.Comme conseiller, approuveriez-vous le projet de mesurer l’empreinte carbone de l’administration municipale de Saint-Armand (véhicule, chauffage etc.) Dans le but de la réduire éventuellement.

Charles Benoit

Il serait judicieux d’adopter une stratégie de réduction systématique des gaz à effet de serre.  Lorsque nécessaire, l’achat des nouveaux outils et véhicules de service léger doit privilégier l’électrique. Pour les véhicules lourds servant au déneigement, par exemple, la technologie n’est pas encore au point, mais avec le progrès de la recherche, des solutions plus écologiques seront bientôt à notre portée. En ce qui concerne les bâtiments, le chauffage à l’huile deviendra rapidement hors de prix.  La conversion va s’imposer.

La municipalité peut aussi jouer un rôle plus global. L’arrivée de l’autoroute 35 va faire de nous une quatrième ou une cinquième couronne de Montréal. Nous allons être au coeur de l’étalement urbain. Privilégier un dévelopement responsable de la municipalité et faire entendre notre voix en conséquence sera un enjeu de tous les instants.

Karen Crandall

Oui. Avec un engagement ambitieux, je soutiendrai toutes les parties prenantes dans la planification, la prise de décision et la mise en œuvre des pratiques pour réduire l’empreinte carbone et assurer les changements nécessaires pour aider à préserver notre environnement.

Elsa Falcon

Bien sûr, il serait important de se fixer des objectifs concrets dans le but de tracer celle-ci. Nous pourrions ensuite être en mesure de quantifier nos empreintes et poser les gestes nécessaires pour réduire nos consommations en lien avec les objectifs établis. Nous devrions également tous personnellement trouver des moyens pour tenter de diminuer notre propre empreinte carbone.

François Marcotte

Dans le contexte des changements climatiques et dans l’optique d’amener le conseil municipal à s’engager dans la transition énergétique, Si je suis élu, je proposerai la mise sur pied d’un comité de réflexion sur les pratiques environnementales, qui pourrait orienter les décisions du conseil afin de l’amener à intégrer les enjeux environnementaux au processus décisionnel. La réponse à votre question fera évidemment partie de l’équation.

Jennifer Merner

Réduire notre empreinte environnementale est la responsabilité de tous.  Je ne serais certainement pas opposé à rejoindre un projet actif (qui est déjà en marche avec des critères prédéterminés et des règles de fonctionnement établies) pour mesurer l’empreinte carbone de la municipalité.  Cela pourrait être un bon moyen de montrer l’exemple et d’aider nos citoyens à trouver un moyen de faire également leur part pour réduire leur empreinte carbone.

Reducing our environmental foot print is everyones responsibility. I would certainly not be opposed to joining an active project (that is already in motion with predetermined criteria and established rules of operation) to measures the municipality’s carbon footprint. It could be a good way to lead by example and help our citizens find a way to also do their part in reducing their carbon footprint.

Eric Paquette

Je proposerais un comité de surveillance qui s’assurerait de remplacer les équipements municipaux en fin de vie par des équipements plus efficaces sur le plan énergétique.

  1. Quel montant seriez-vous prêt à consacrer chaque année aux activités culturelles ?

Charles Benoit

Les activités culturelles ont été fortement perturbées par la pandémie. Le retour graduel à la normale devrait faire en sorte que le Carrefour culturel, Municipalité amis des ainés et les Loisirs pourront bientôt planifier et organiser des activités avec plus d’assurance. Nous devons les appuyer à la mesure de ce que ces organismes pourront faire.

Karen Crandall

Je pense qu’il est essentiel de prévoir un budget généreux pour encourager, soutenir nos activités culturelles. Pour maintenir une communauté dynamique, il faut offrir des activités diverses et de qualité.

Selon moi, il est important d’investir pour le bien-être de nos citoyens.

Elsa Falcon

Considérant que le budget réservé aux Loisirs et culture de l’an dernier étant de 109 000$, je viserais l’augmentation de celui-ci d’environ 5 % pour l’année à venir. Tellement de belles activités sont possible à Saint-Amand, nous l’avons vu dans les dernières années. Nous devons continuer sur cette lancé.

François Marcotte

À mon avis, la culture nous fait mieux vivre et est un vecteur de rapprochement et de cohésion sociale. Mes réalisations culturelles en Armandie témoignent de mon solide engagement envers la promotion de la culture chez nous. Le budget municipal devra être adopté dans les prochaines semaines. N’ayant pas les chiffres en main, je ne peux qu’avancer que je militerai pour la promotion de nos artistes et artisans, et pour la reconnaissance de l’importance du patrimoine et des arts auprès de mes futurs collègues du conseil municipal.

Jennifer Merner

Je n’ai pas de montant en tête.  Actuellement le Carrefour Culturel reçoit 12 000$ par année, les Loisirs 9 000$ par année, la MADA 6 000$  Je crois qu’il existe un moyen d’accueillir de nombreux événements culturels et sportifs différents de manière rentable. Commandites, subventions, travail en collaboration avec d’autres partenaires et municipalités pour n’en nommer que quelques-uns. Saint-Armand compte tellement d’artistes différents que nous devons trouver une façon de valoriser nos trésors.

I don’t have an amount in mind. Currently the Carfour culture receives 12,000$ the Loisirs 9,000$ the MADA 6000$. I do believe there is a way to host many different cultural and sporting events in a cost effective way. Sponsorships, grants, working in collaboration with other committees and municipalities to name a few. Saint-Armand is blessed with so many different artists that we must find a way to valourize our treasures.

Eric Paquette

La vraie question est de savoir si les montants actuellement consacrés à la culture répondent aux besoins réels. Il faut également démontrer comment l’argent qu’on y consacre avantage les citoyens.

  1. Seriez-vous d’accord pour que la municipalité consulte le public avant d’engager des dépenses d’un certain montant ? Si oui, quel montant ?

 Charles Benoit

On doit consulter la population tout le temps. Nos concitoyens doivent connaître nos projets de résolutions, être à même de connaître le cheminement qui mène à nos décisions. Il faut mettre notre monde dans le coup. C’est en ce sens que je pense que devrions continuer la diffusion zoom de nos réunions, que nous devrions convoquer des assemblées publiques plus fréquemment et que nous devrions assurer une diffusion large des projets sur lesquels nous travaillons. Nous pourrions même créer de petits comités ad hoc qui viendront nourrir la réflexion du conseil sur des questions précises.

Karen Crandall

En tant que conseillère, il est de mon devoir de consulter les citoyens et de les représenter avec probité à la table du conseil. Les délégations autorisées pour les différents paliers sont d’ordre public.

Elsa Falcon

Les élus représentent la population, ils prennent les décisions sur les orientations et les priorités de la municipalité et en administrent les affaires. Je crois que nous devons avant tout valoriser une transparence des dépenses plutôt qu’une préapprobation de celles-ci. Cependant, si la majorité des citoyens sont en faveur d’une nouvelle méthode de travail, nous devrions demeurer à l’écoute de proposition. Peut -être devrions nous également trouver le moyen de sensibiliser les citoyens à l’importance de leur présence aux rencontre mensuel et plus précisément celle de l’adoption du budget annuel.

François Marcotte

Franchement, je ne sais pas trop quoi répondre. Bien que je prône la transparence, je vois mal que l’on consulte les citoyens pour l’achat, par exemple, d’un camion. Toutefois, avant d’engager des sommes importantes, comme pour le projet du quai de Philipsburg, il faudra obtenir des subventions et présenter un portrait global de la situation aux citoyens.

Jennifer Merner

Chaque année, une réunion budgétaire distincte est ouverte à tous les citoyens.  C’est la réunion du conseil LA PLUS importante de l’année. TOUTES les dépenses de l’année et de celles à venir sont présentées de manière annuelle et triennale. C’est là que les gens peuvent voir quels sont les projets à venir et à quel coût. Malheureusement, c’est aussi la réunion du conseil la moins fréquentée d’après mon expérience. J’invite à nouveau TOUS les citoyens à suivre la page municipale ou a fréquenter régulièrement le site web pour se tenir informé des réunions du conseil municipal. Il est très important d’être impliqué en tant que citoyen.  Travailler ensemble est ce qui fera prospérer notre ville.

Every year there is a separate budget meeting that is open to all citizens. It is the MOST important council meeting of the year. ALL of the upcoming years expenditures are laid out in an annual, tri-annual manner. This is where people can see what the upcoming projects are and at what cost. Unfortunately it is also our least attended council meeting in my experience. I once again invite ALL citizens to follow the municipal page to keep updated and informed about town council meetings. It’s very important to be implicated as a citizen. Working together is what will make our town prosper.

Eric Paquette

Il existe déjà une obligation de publier un appel d’offre à partir d’un certain montant, mais je crois qu’il est important que les citoyens soient bien informés et qu’ils puissent donner leur avis.

4.Pour l’instant, les eaux usées de plusieurs résidences du cœur villageois de Saint-Armand se déversent directement dans la rivière de la Roche. Seriez-vous d’accord pour qu’au cours des quatre prochaines années, la municipalité se conforme aux normes environnementales en vigueur ?

Charles Benoit

Nous ressentons tous une gène devant le problème des eaux usées du village qui se déversent toujours dans la rivière. La population nous jugera sévèrement si nous n’avons pas trouvé de solution à ce problème dans le cours du prochain mandat.

 Karen Crandall

Fait dans les meilleurs délais, je suis en accord que la municipalité s’assure que les normes gouvernementales sont respectées.

Elsa Falcon

Absolument, je crois que la création d’un comité Environnement est un inévitable pour une municipalité en 2021. Ce comité devrait être constitué d’élus et de citoyens. Ces derniers seraient amenés à travailler ensemble pour trouver une solution à cette problématique par exemple et voir les différentes options qui pourraient être envisagés.

François Marcotte

Il faudra en venir là. Au cours des dernières semaines, au cours de ma campagne, j’ai frappé à la porte de nombreux citoyens. Leur préoccupation première n’est pas, contrairement à ce qu’on pense souvent, la qualité des chemins et des rues, mais bien l’environnement. Leur verdict est clair : il faut donner la priorité à l’environnement, à l’assainissement de notre lac et à la protection de notre territoire agricole. Il faudra regarder du côté des programmes d’aide financière et de subventions gouvernementales pour trouver le financement nécessaire pour venir en aide aux citoyens concernés par cet enjeu particulier.

Jennifer Merner

Quant à l’assainissement des eaux au coeur de Saint- Armand je ne crois pas que ce soit un choix à la conformité ou non.  La municipalité a presque 10 ans de retard à ce sujet.  2013 était le calendrier imposé par le gouvernement.  Nous devrons nous conformer.  La question sera de savoir comment le faire en gardant à l’esprit les citoyens qui seront touchés principalement l’impact financier que cela peut avoir pour eux.

As for the sewage in the heart of saint Armand I do not believe it is a choice of wether will want to conform. The municipality is almost 10 years in the wrong. 2013 was the timeframe imposed by the government. We will have to conform.  The question will be how to do it keeping the citizens that will be affected monetarily in mind.

Eric Paquette

Je suis en faveur de trouver la bonne solution pour les gens du village et pour la protection des cours d’eau.

5.Favorisez-vous les collaborations entre les municipalités voisines du pôle de Bedford ? Si oui, donnez au moins un exemple de ce que vous feriez en ce sens.

Charles Benoit

La collaboration intermunicipale est déjà une pratique standard. Pensons aux pompiers que nous partageons avec Pike River, l’aréna avec huit autres municipalités. Nous pourrions sans doute nous doter d’outils de voirie avec nos voisins. Je crois plus aux ententes ad hoc qui concernent une question précise, qu’à un pôle indéfini et flou.

D’autre part il est intéressant de constater l’effervescence culturelle qui se déploie sur l’axe du chemin de St-Armand vers nos voisins de Frelishburg. Elle fait vivre des gens d’ici et constitue en soi un pôle dynamique.

 Karen Crandall

Je favorise les collaborations entre municipalités voisine du pôle de Bedford. Je suis en faveur de partager les ressources concernant les loisirs pour tous les âges. Ce partenariat favorise plus de choix pour promouvoir le bien-être physique et la santé mental de nos citoyens.

 Elsa Falcon

Je crois que le temps de penser chacun pour soi est révolu, nous sommes de petites municipalités et si nous voulons prospérer à travers les années à venir, nous devrons unir nos forces et travailler ensemble dans la même direction. Pour en citer un seul, le quai serait un bel exemple d’achèvement commun. Les sommes investies dans ce projet pourraient être réparties avec les différentes municipalités du pôle. Ces dernières bénéficieront toutes des retombées économiques et sociales, alors pourquoi ne pas partager les coûts ? Il est désolant de voir une aussi belle richesse à proximité et de ne pas pouvoir en profiter pleinement de manière responsable.

François Marcotte

Oui. Nous sommes tous de petites municipalités. Il faudra passer par l’entre-aide et la mise en commun de certains services. Je pense aux services que nous partageons déjà comme l’aréna et la bibliothèque de Bedford. Dans le pôle de Bedford, l’accès au lac Champlain, c’est à Saint-Armand que ça se passe. La revitalisation du secteur du quai de Philipsburg est un enjeu qui touche tous les citoyens du pôle.

Jennifer Merner

Pendant mon mandat je representatives la municipalité au sein du comité des Loisirs pour le pole de Bedford.  Nous sommes 7 des 8 municipalités (Stanbridge East a choisi de ne pas participer au comité) qui travaillent ensemble pour construire un calendrier « pôle » pour tenter de réduire la tenue d’événements simultanément.  Travailler ensemble permettra aux gens d’assister à de nombreuses activités différentes si elles sont réparties dans les 7 municipalités à des moments différents.

During my mandate I was on the committee for the Loisirs for the poke de Bedford. We are 7 out of the 8 municipalities (Stanbridge East has opted out of the committee) that are working together to build a “pole” calendar to try and reduce municipalities having conflicting events. Working together will allow people to attend many different activities if they are spread out throughout the 7 different municipalities at different times.

Eric Paquette

Je suis en faveur de la collaboration entre municipalités voisines, mais il faut le faire en préservant l’identité de chacune. J’aimerais notamment collaborer à améliorer la collaboration au niveau des services d’incendies et de sécurité publique. Il manque de pompiers volontaires dans plusieurs casernes et une mise en commun des ressources nous avantagerait tous. Certains secteurs de la municipalité gagneraient à être mieux couverts par les services d’urgence et ça passe par une meilleur collaboration entre les municipalités locales et une plus grande coordination des services. Ayant été pompier volontaire, je suis bien au fait de ces choses.

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: