Annonce
Annonce
- Des nouvelles de Notre-Dame-de-Stanbridge -

Le festival de la poutine des pompiers

Carole Dansereau

Le samedi 15 juillet dernier, l’association des pompiers de Notre-Dame de-Stanbridge inaugurait, sur les terrains de l’hôtel de ville, une escouade de sauvetage agricole. Unique dans la région de Brome-Missisquoi, cette escouade aura pour mission de venir en aide à tout agriculteur qui pourrait se retrouver coincé sous un tracteur ou emprisonné dans une fosse à purin ou dans un silo. Cette idée leur est venue lors de leur participation à la Fête dans l’rang de 2015, où le thème pour cette quatrième édition concernait la sécurité à la ferme.

Depuis ce temps, l’association des pompiers élabore différentes stratégies, dont le brunch annuel des pompiers, afin de défrayer 90 % des coûts nécessaires à l’achat d’équipements spécialisés et à la formation.

Ainsi, pour la première fois, un festival de la poutine a été organisé. Dès l’aube, le chef de la brigade, Réjean Lemaire, et son équipe s’affairaient à préparer, avec 400 livres de pommes de terre, une poutine qui a fait le bonheur de plusieurs. Plus de 320 billets ont été vendus mais, voyant la longue file d’attente, plusieurs ont rebroussé chemin. Une ambiance festive marquait l’évènement. Un pompier de la brigade, Jean Philippe Tétreault, et sa copine, Émilie Audette, ont troqué leur tablier de cuisinier pour celui de musiciens. Guitares et chansons ont donc accompagné à merveille le repas.

Vu ce très grand succès, l’association des pompiers de Notre-Dame-de-Stanbridge planifiera pour l’an prochain un autre festival de la poutine. Christine Falcon, pompière et secrétaire de l’association, nous assure cependant qu’il n’y aura plus de longue file d’attente. « Plein d’autres surprises et activités s’ajouteront », confie-t-elle. Une brigade vraiment dynamique, dévouée et aux nombreux talents.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: