Annonce
Annonce
- Fibre optique -

Fibre optique en retard dans Brome-Missisquoi

La fin des branchements reportée d’un an
Guy Paquin

Selon IHR Télécom, l’entreprise qui doit déployer le réseau de fibre optique dans tout Brome-Missisquoi, ce n’est qu’en 2022 que l’ensemble des clients du territoire aura accès à la télécommunication à très haute vitesse. C’est un an plus tard qu’initialement annoncé.

Patrik Bonvouloir

Cette annonce a été faite lors d’une conférence de presse à Pike River le 25 janvier dernier par M. Patrick Bonvouloir, président d’IHR. Et pourquoi ce retard ? C’est que les poteaux sur lesquels la fibre doit se déployer n’appartiennent pas à IHR mais bien à Bell Canada, Hydro-Québec et Télébec, et qu’avant d’y accrocher la fibre il faut demander la permission aux propriétaires et ce, pour chacun d’eux.

Ayant reçu la demande de permis, le propriétaire doit procéder à l’inspection de son poteau et si ce dernier n’est pas conforme, on doit le réparer ou le remplacer, ce qui prend parfois beaucoup de temps. D’où, selon M. Bonvouloir, les retards.

Et quels sont les poteaux récalcitrants, ceux qui retardent les travaux ? Sans le dire directement, les gens d’IHR répondent que les poteaux de Bell Canada sont moins bien entretenus que ceux d’Hydro, et qu’il a fallu mettre de la pression politique et médiatique sur Bell pour que les choses avancent un peu plus vite.

Malgré tout, IHR assure que fin janvier 2019, de 10 à 12 km de fibre seront en place à Pike River et à Saint-Armand et que les têtes de ligne seront déployées en avril. Ce sont ces têtes de lignes qui permettront au réseau IHR de parler à tous les autres réseaux québécois, canadiens et mondiaux. Autre bonne nouvelle, le budget est respecté.

Pour résumer la situation, paraphrasons Winston Churchill : « Ce n’est pas la fin du déploiement, ce n’est même pas le début de la fin. Mais c’est peut-être la fin du début. »

NOTE DE LA RÉDACTION

Les responsables du déploiement du réseau préfèrent s’abstenir de prédire quand chaque secteur de Brome-Missisquoi sera branché par crainte de créer des attentes et de devoir affronter le mécontentement des citoyens en cas de retard.

Le journal Le Saint-Armand a tout de même appris, de source confidentielle mais sûre, que la firme IHR vise à respecter le calendrier suivant pour les municipalités de l’Armandie :

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: