Annonce
Annonce

Fais attention, c’est dangereux !

Catherine, étudiante en psychoéducation, CPE Les Pommettes Rouges

Je pense que l’on a tous nos peurs face aux innombrables dangers que pourraient rencontrer nos enfants. Ma tante, c’est les escaliers ! Elle ne peut pas supporter de voir un ti-pou encore fragile sur ses pattes monter et descendre un escalier sans accompagnement. Pour d’autres, ce sont les piscines, les poêles chauds ou les tables de salon (ça, c’est ma peur. Il me semble qu’ils se cognent toujours la tête sur un coin de la fameuse table !)

Certes, la sécurité, c’est essentiel, mais trop, c’est comme pas assez ! C’est d’ailleurs pourquoi la complémentarité de papa et maman crée un juste équilibre. Maman est souvent trop protectrice et papa, quant à lui, va souvent un peu trop loin. Mais c’est parfait parce qu’il permet à l’enfant de dépasser ses limites.

En effet, tout en encadrant notre enfant, il est indispensable de le laisser explorer et vaciller, de lui permettre de relever des petits défis ! Pourquoi ? Pour que son corps apprenne à sentir le danger !

J’aime beaucoup l’exemple de l’enfant qui saute en bas des marches. Je suis certaine que relever des petits défis ! Pourquoi ? Pour que son corps apprenne à sentir le danger !

J’aime beaucoup l’exemple de l’enfant qui saute en bas des marches. Je suis certaine que l’on a tous fait ça dans notre enfance. On montait les trois marches et on se demandait si on était capable de sauter par-dessus toutes ces marches. Souvent, on évaluait la situation et on se disait que deux marches devraient suffire. Et le jour » où on arrivait à sauter par –dessus les trois… Wow !

On était tellement fier ! C’est à travers ces jeux aussi banals soient-ils que nos petits apprennent à sentir le danger. C’est en sautant d’une marche trop haute, en tombant et en réessayant que nos enfants apprennent à ressentir leur corps et à évaluer les différentes situations.

En fait, au lieu de dire : « Fais attention ! », il est préférable d’accompagner son enfant dans son exploration en lui expliquant pourquoi, par exemple, marcher dans un stationnement sans regarder les voitures qui reculent, c’est dangereux.

Malheureusement, au nom de la sécurité, on ne se fait plus confiance comme parent ! On devrait écouter notre petite voix qui dicte le gros bon sens !

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: