Annonce
Annonce

EMBRYON DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE

Guy Paquin

Dès l’été 2017, on verra à Saint-Armand la mise en place d’une station d’accueil pour les visiteurs. La municipalité, en faisant l’acquisition du bâtiment qui logeait les Halles du Quai et le restaurant le 8e Ciel, a aussi acquis le terrain situé juste derrière.

« Plus que l’édifice, c’est le terrain qui nous intéressait, souligne Réal Pelletier, maire de Saint-Armand. Il jouxte une belle anse de la baie Missisquoi et il est idéal pour recevoir les visiteurs qui ar rivent en voilier ou par les Croisières du Lac Champlain. »

On y construira une pergola, un ouvrage d’environ 60 pieds par 20 coiffé d’un toit, mais dépourvu de murs. Sous cet abri ouvert, on installera ce qui pourrait devenir un embryon de ce qu’en Europe on nomme l’Office de tourisme municipal.

« On peut penser que les touristes trouveraient éventuellement, pendant l’été, un lieu d’interprétation de notre histoire, de notre patrimoine, estime Mme Ginette Messier, conseillère municipale et présidente du carrefour culturel de Saint-Armand. On pourrait  peut-être offrir des visites guidées, présenter un circuit patrimonial de chez-nous. On pourrait aussi évoquer la présence de la nation des Abénakis, premiers résidents du lieu. »

On se prend à rêver que cette pergola devienne un centre d’animation touristique offrant de belles balades, invitant les visiteurs à séjourner plus longtemps chez-nous et, pourquoi pas, à laisser un peu plus de leurs sous dans la tirelire communautaire. Nos magasins, restaurants et lieux d’hébergement ne s’en trouveraient que mieux. Et, poussant le rêve à sa limite, pourquoi ne pas imaginer que, séduits par nos beautés naturelles, découvertes lors d’une balade, certains visiteurs décident de s’établir chez nous, d’envoyer leurs enfants à notre école, etc.

Si on ne rêve pas, comment espérer que ses rêves deviennent réalités ?

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: