Annonce
Annonce
- Des nouvelles de Bedford -

Le jour où la pluie viendra…

La rédaction, en collaboration avec Anthoni Barbe, de l’OBVBM

Jardin de pluie de la rue Hébert. Un tuyau enfoui permet de relier la gouttière au jardin. Vidéo portant sur la réalisation de ce jardin : https://fb.watch/dVqzlw4DXY/ 
Photo : OBVBM

L’eau apportée par la pluie est une richesse naturelle précieuse et essentielle à la vie. Les plantes, les animaux et les humains en ont absolument besoin pour survivre. Elle permet notamment de renflouer les nappes phréatiques qui alimentent nos puits. Cependant, en milieu un tant soit peu urbanisé, comme c’est le cas de la ville de Bedford, elle devient souvent un véritable fléau qui, au lieu de favoriser la vie, empoisonne littéralement les cours d’eau et l’environnement en général.

Les grandes surfaces des toits des maisons captent d’énormes quantités d’eau qui, de gouttières en surfaces pavées gagnent rapidement les réseaux d’égouts sans avoir pu pénétrer le sol, provoquant ce qu’on appelle une « surverse ». En un mot, une importante partie des eaux usées déborde alors du réseau d’égouts plutôt que d’être acheminée vers l’usine d’épuration comme il le faudrait. Cette eau souillée et contaminée gagnera rapidement les cours d’eau et les problèmes de pollution de l’environnement connaîtront une croissance fulgurante dans les heures suivantes.

Il existe pourtant des moyens d’éviter ces surverses ou d’en réduire sensiblement les impacts.

Barils de rétention et jardins de pluie

Marcel Larocque, résident de Bedford, aux côtés de son tout nouveau baril récupérateur d’eau de pluie. Photo : OBVBM

La ville de Bedford, la MRC de Brome-Missisquoi et l’organisme de bassin versant de la Baie Missisquoi (OBVBM) ont uni leurs efforts pour implanter, sur quelques propriétés résidentielles des rues Demers et Hébert, des aménagements simples, permettant d’améliorer sensiblement la gestion des eaux de pluie en milieu urbain. Il s’agit notamment de l’installation de barils qui retiennent l’eau des gouttières afin qu’elle puisse servir à arroser platebandes, haies et arbres sur le terrain ou encore, de l’implantation de jardins de pluie dans lesquels se déverse l’eau des gouttières grâce à une conduite enfouie sous la surface du sol. Bien qu’ils soient très simples, ces aménagements contribuent grandement à réduire la fréquence et l’ampleur des surverses.

L’objectif de l’opération était de procurer aux gens de Bedford des installations modèles faciles à reproduire chez eux. Plus il y aura de barils récupérateurs d’eau de pluie et de jardins de pluie, mieux se porteront nos cours d’eau et notre environnement en général.

Le jour où la pluie viendra
Nous serons, toi et moi,
Les plus riches du monde !

Gilbert Bécaud

 

 

C'est grâce à vos dons que nous pouvons continuer à produire de l'information locale, merci de nous aider!

Faire un don en ligne

  • Autre

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: