Annonce
Annonce

LA MÉDITATION DE RESPIRATION PAR LE KI

Lawrence Lefcort

La vie moderne est source d’isolement, d’insécurité, d’anxiété et d’angoisse. Dans les pays développés en particulier, le mode de vie est de plus en plus individualiste et égoïste. Vivre ainsi centré sur soi a pour effet d’enfouir et d’emprisonner le Ki (l’énergie universelle de la vie) dans les profondeurs de son être. Les gens des pays développés qui visitent les pays en voie de développement sont souvent étonnés par la légèreté du Ki des paysans et leur façon simple de l’exprimer.

Vol12no5_avril_mai_2015_29Quand nous avons assez d’argent pour nous offrir toutes les nécessités de la vie, nous n’avons plus besoin de compter sur l’aide des autres. Nous nous isolons des autres et cela crée de l’insécurité en nous. Au contraire, le fait d’aider les autres et de recevoir de l’aide crée un sain échange de Ki entre les gens.

Je suis praticien bouddhiste depuis plusieurs années, ma pratique régulière étant le chant bouddhiste nembutsu, qui consiste à invoquer le nom du bouddha Amida, le bouddha universel, dans le but de purifier mon Ki et celui des autres. Je vous propose aujourd’hui une expérience qui peut être menée par tous, sans égard aux croyances, à la confession religieuse ou à l’absence de pratique spirituelle. Il s’agit de la méditation de respiration par le Ki qui peut aider à ressentir davantage de compassion pour autrui et susciter la guérison pour soi-même et pour les autres.

Demandez à quelqu’un que vous connaissez de s’asseoir confortablement et prenez place derrière lui (ou elle). Placez votre main sur la partie supérieure de son dos.

  • Détachez votre esprit des pensées qui vont et viennent dans votre tête et placez votre conscience en un point imaginaire situé à environ deux mètres sous vous, que nous nommerons votre tandem inférieur. Sentez que votre respiration est générée à partir de ce point.
  • En inspirant lentement, sentez que le Ki monte en vous à partir de votre tandem inférieur. En expirant lentement, sentez que le Ki passe par votre main, dans le corps de la personne.
  • Continuez à respirer en visualisant le symbole, l’image ou le signe qui évoque le mieux, pour vous, l’esprit universel, l’unicité, l’absolu. Imaginez que ce symbole grandit pour remplir de Ki la totalité de votre corps et de votre être.
  • Offrez ce Ki pour le bonheur et le développement de tous les êtres tandis que vous continuez à visualiser le symbole qui poursuit son expansion pour englober votre partenaire, toute la terre, puis tout l’univers.
  • Poursuivez l’exercice durant trois minutes, puis demandez à votre partenaire ce qu’il a ressenti.

La guérison suscitée par cette pratique vient de la source de l’existence et non pas de la personne qui pratique la méditation. En imaginant profondément notre symbole spirituel, nous nous relions à la source de l’univers. Les maîtres spirituels de tous les temps étaient ainsi unis à la source universelle de l’existence. Il est essentiel d’offrir ce travail pour la santé et le bonheur de tous les êtres, à chaque expiration, en y mettant tout votre cœur et toute votre conscience. C’est alors que l’on peut produire du Ki pour le bien de tous.

Cette énergie peut apporter la guérison à une personne malade ou affligée. L’exercice peut même être efficace si la personne est éloignée de vous. Si elle est présente, placez vos mains là où elle éprouve la douleur et faites la méditation de respiration par le Ki.

Chacun de nous renferme en lui-même la totalité de l’univers, à chaque instant de son existence. C’est pourquoi mal agir ou avoir des pensées mesquines envers autrui nous amène le malheur tandis que de se joindre aux autres en pratiquant la méditation de la respiration par le Ki est une façon de guérir et de purifier le Ki du monde.

Lawrence Lefcort*
* Fondateur du Centre Tao Sangha de l’Estrie, 3809, route 202 (Principale), suite 206, Dunham QC, 450-295-1470, www.taosangha-na.com

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: