Annonce
Annonce

LA CULTURE COMME MOTEUR DE DÉVELOPPEMENT

La politique culturelle s’en vient
La rédaction

La politique culturelle s’en vient

La rédaction

Le 25 février dernier, 35 personnes étaient réunies à la salle communautaire de Saint-Armand à l’occasion du lancement officiel de la démarche de consultation devant mener à l’élaboration d’une politique culturelle pour la municipalité.

Artistes, écrivains, cinéastes, promoteurs culturels, simples citoyens amateurs de culture, en présence du maire Réal Pelletier et de la conseillère Ginette L. Messier, qui préside le Carrefour culturel de Saint-Armand, ont pris connaissance des grandes lignes de l’orientation que la municipalité entend donner à sa politique.

Monsieur Guy Paquin, mandaté par le conseil municipal pour piloter l’élaboration de cette politique, a présenté les fondements du mandat confié par les élus.

D’abord deux principes :

  1. La Municipalité et les citoyens reconnaissent que la culture et les activités culturelles ont une valeur intrinsèque, en elles-mêmes, sans égard aux retombées économiques ou autres qu’elles génèrent.
  2. L’autonomie de la création et la liberté d’expression sont des valeurs fondamentales dans notre société démocratique.

Puis un troisième, ajouté à la suggestion d’une personne de l’assistance :

  1. Saint-Armand étant enchâssée dans une région à laquelle elle s’identifie, cela entraîne que chaque fois que cela sera pertinent, nos activités culturelles se feront en collaboration avec les collectivités voisines.

Puis quatre objectifs :

  1. La Municipalité veut que le public de Saint-Armand ait un maximum d’occasions de participer à des activités culturelles.
  2. La Municipalité veut que nos producteurs culturels (artistes, artisans et producteurs d’événements) aient suffisamment de moyens d’élargir leur champ de compétence et de connaissance.
  3. La Municipalité veut que nos producteurs culturels aient suffisamment de moyens d’élargir l’empreinte géographique de leurs activités et touchent un public de plus en plus large.
  4. La Municipalité entend se servir de nos activités culturelles publiques pour faire connaître les attraits du village aux visiteurs et ainsi attirer de nouveaux arrivants qui s’établiront chez-nous. De cette façon, nous consoliderons nos équipements collectifs (école, bureau de poste, commerces, etc.,) et assurerons la pérennité de notre collectivité.

cultureCe dernier objectif indique que la municipalité considère comme une ressource naturelle locale, la présence d’un nombre exceptionnellement élevé de créateurs de toutes sortes parmi ses citoyens. Comme le faisait remarquer Raôul Duguay ce soir-là, la très belle nature de Saint-Armand attire depuis longtemps des artistes et des amoureux de la culture, ce qui a contribué à créer un milieu particulièrement riche en créateurs. Il semble donc que la culture représente un axe important sur lequel pourrait reposer une stratégie de développement pour Saint-Armand. Soulignons qu’il a été clairement établi que chaque dollar investi en culture en génère éventuellement cinq, un rapport tout de même loin d’être insignifiant.

Un formulaire de sondage a été distribué aux participants et a également été inséré dans  La Voie municipale de mars afin de donner aux citoyens et aux créateurs l’occasion de s’exprimer quant à leurs besoins et désirs en matière de politique culturelle. Une seconde consultation publique sera tenue en mai, après analyse des résultats du sondage.

À la lumière des échos recueillis auprès de plusieurs des participants à l’assemblée du 25 février, l’intérêt pour l’exercice d’élaboration d’une politique culturelle est bien présent dans la communauté et les attentes semblent élevées : les gens ont déjà hâte à la suite, au mois de mai, et entendent bien profiter de l’occasion pour s’exprimer et contribuer à nous donner collectivement une stratégie de développement global qui reposerait sur une richesse exceptionnelle typique à notre région : la culture.

Vol12no5_avril_mai_2015_1

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: