Annonce
Annonce
- Édito -

Élections en Armande, dix municipalités, un territoire

Pierre Lefrançois

Le 3 novembre, les conseils municipaux qui gèrent les dix municipalités de notre territoire seront renouvelés, comme c’est le cas tous les quatre ans dans tout le Québec. Pour les citoyens de six de ces municipalités, cela donnera lieu à des élections, tandis que pour ceux des quatre autres, les candidats sont tous dors et déjà élus sans opposition (voir les détails en pages 2 et 3).

Au cours des mois précédant cet événement, des journalistes bénévoles du journal Le Saint-Armand se sont attachés à poser les mêmes questions aux maires alors en place dans chacune des municipalités d’Armandie afin d’avoir un tableau approximatif de la personnalité de chacune des dix communautés distinctes qui constituent ce territoire naturel. Nous complétons l’exercice dans le présent numéro, juste à temps pour l’échéance finale du 3 novembre. Ce qui commence à nous donner une bonne idée des choses qui nous différencient et de celles qui nous sont communes, de ce qui nous divise et de ce qui pourrait nous unir.

L’exercice de la démocratie étant loin de se limiter à la soirée des élections et aux actions des élus durant leur mandat de quatre ans, le moment est opportun pour nous demander comment les gens qui vivent en Armandie peuvent agir sur le développement de leur municipalité, voire sur celui de l’ensemble du territoire. Qu’avons-nous en commun et comment pouvons-nous en tirer le meilleur parti, collectivement ? Comment pouvons-nous améliorer notre sort collectif ?

À la lecture des articles de ce numéro de votre journal communautaire et local, vous apprendrez, par exemple, qu’un Armandois coordonnait cette année les activités du Festiv’Art de Frelighsburg, qu’une artiste Frelighsbourgeoise supervisera la réalisation d’une fresque par les élèves de l’école de Saint-Armand et que deux citoyens armandois participeront activement au projet pédagogique des élèves de l’école de Frelighsburg, tandis que les cinq cabanes de pêche de la pourvoirie Activités Plein Air Philipsburg inc., peintes durant le Festiv’Art de Frelighsburg, se retrouveront, l’hiver prochain, sur la glace de la Baie Missisquoi, à Philipsburg. Il faut admettre qu’en matière de collaboration intermunicipale, les acteurs de la scène culturelle locale indiquent la voie à suivre.   Et ils le font depuis déjà un bon moment : pensons à la Tournée des 20, qui regroupe depuis 18 ans des artistes et artisans de toutes les municipalités d’Armandie ; au circuit des Églises frontalières, mis en place il y a quelques années par la Société d’Histoire et de Patrimoine de Frelighsburg avec la collaboration de quelques conseils municipaux ; à la Chaîne d’artistes, cette chronique du Saint-Armand tenue depuis plus de cinq ans par des artistes et artisans qui vivent sur notre territoire. Et j’en oublie, veuillez me le pardonner, les exemples de collaboration étant légion dans le domaine culturel.

Imaginons un instant que les élus des dix municipalités d’Armandie se mettent à collaborer de la sorte pour offrir davantage de services aux citoyens qu’ils représentent et mousser le développement de l’ensemble de la région.   Cela se fait déjà en partie dans certains domaines, comme dans le cas des services de pompiers qui ont des ententes régionales avec des municipalités voisines. Ne pourrait-on pas pousser plus loin la collaboration inter municipale ?     Développer une solidarité territoriale qui serait à l’avantage de tous ? Parce qu’il est loin d’être certain que chacune des communautés qui constituent l’Armandie pourra affronter seule la dévitalisation qui menace la région.

Au moment de signer la déclaration de l’Indépendance américaine, n’a-t-on pas évoqué cette citation attribuée à Benjamin Franklin ? « We must, indeed, all hang together, or assuredly we shall all hang separately. »

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: