Annonce
Annonce

Cuisine du monde à Saint-Armand

Jean-Yves Brière

Photo : Richard-Pierre Piffaretti

Le 1er mars dernier, nos concitoyens étaient conviés à s’initier à la cuisine thaïlandaise. Dix-neuf participants se sont inscrits à l’atelier et ont eu la chance de travailler avec le chef Hop Lam Dao. D’origine vietnamienne, M. Lam Dao a été chef propriétaire d’un restaurant de Montréal durant plusieurs années. Depuis plus de dix ans maintenant, il partage son temps entre les communautés attikamek, crie et inuite où il donne des cours de cuisine santé aux enfants autochtones ainsi qu’à la population en général. C’est avec grand plaisir qu’il a accepté notre invitation à faire de même, ici à Saint-Armand.

Au cours de l’atelier, chacun des participants disposait d’un poulet entier qu’il devait découper afin de réaliser, avec chaque morceau, une recette particulière. Nous avons jonglé avec la citronnelle, le gingembre, la pâte de curry, la sauce de poisson, la sauce aux huîtres et la sauce sriracha au piment, les feuilles de citronlime, de célerirave, de menthe et de basilic thaï, etc., en vue de préparer les plats suivants :

Entrée : ailes et pilons de poulet baignant dans une marinade thaïlandaise et cuites au four, le tout étant ensuite déposé sur un lit de salade de papaye verte.

Soupe : soupe de poulet parfumée à la citronnelle

Plat principal : hauts de cuisses au curry accompagnés de tortillas farcies d’un appareil de fromage à la crème, de lait de coco et d’ananas broyés ; poitrine de poulet émincée, sauté de légumes thaïlandais, riz blanc.

La cuisine thaïe est simple, économique et particulièrement savoureuse. Tous les morceaux du poulet ont servi à l’élaboration des plats, le chef insistant sur l’importance d’éviter le gaspillage. Tout a été récupéré en vue de préparer le bouillon de la soupe (carcasse, abats, restes de légumes).

À la fin de l’atelier, les participants on pu déguster le fruit de leur travail et apporter les restes à la maison pour en faire bénéficier les membres de leur famille.

Il est à souhaiter que nous puissions répéter cette expérience. Ainsi, nous pourrions découvrir d’autres parties du monde par le biais de la cuisine, ici même à Saint-Armand.

Mille mercis au chef Hop, à la Légion, ainsi qu’aux organisatrices du comité de la Station communautaire, Danielle Roy et Lise Bourdages, pour nous avoir permis de vivre cette expérience culinaire.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: