Annonce
Annonce
- Des nouvelles de Dunham -

Boîtes à lunch zéro déchet

Florencia Saravia et Michel Moreau

Une douzaine d’élèves de l’école de la Clé-des-Champs travaillent depuis quelques mois dans un but commun, soit celui de réduire les déchets des boîtes à lunch. Accompagnés de l’équipe de Trois Flèches Productions, les élèves ont créé une vidéo mettant en vedette le cow-boy des déchets, ce dans le but de faire rayonner leur initiative et de porter leur message vers d’autres écoles.

Au Québec seulement, chaque habitant produit chaque année 344 kg de déchets qui ne peuvent être récupérés. Cette statistique nous classe au 6e rang sur 10 au Canada, et en queue de peloton parmi les pays industrialisés (Source : Statistique Canada ; le Conference Board du Canada).

Soucieux de la santé de leur planète et sensibles aux enjeux environnementaux, ces jeunes ont décidé de mettre l’épaule à la roue. Grâce à une subvention du programme OSEntreprendre et à l’accompagnement de parents bénévoles, les élèves ont pu poser des gestes concrets afin de sensibiliser leur entourage. « L’environnement c’est important pour moi et j’aime aider les autres élèves à faire moins de poubelles, je sens que nous faisons quelque chose de bien pour notre planète », dit l’un des enfants impliqués dans le projet.

L’école de la Clé-des-Champs a mandaté Trois Flèches Productions pour produire la vidéo de la boîte à lunch zéro déchet. Le projet a été scénarisé dans un style narratif, en reprenant le thème cow-boy proposé par les élèves. On suit ce dernier (Martin Skorek) dans sa quête vers un monde sans déchets et on découvre ce que des élèves aiment mettre dans leur boîte à lunch zéro déchet !

Justement, les jeunes élèves entrepreneurs se sont rencontrés sur l’heure du midi pour mettre sur pied leur projet de vidéo. De plus, ils ont travaillé sur des présentations en classe et sur des affiches informatives, ils ont distribué des cadeaux pour récompenser les bonnes habitudes, ils ont aidé, sur l’heure du midi, à trier les déchets, tandis que, de leur côté, trois artisanes en herbe confectionnaient des pochettes refermables et réutilisables pour les collations. Bref, les élèves ne manquent pas de créativité quand il s’agit de réduire la quantité d’ordures générées par les boîtes à lunch !

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: