Annonce
Annonce
- Cinéma -- Culture -

Yves Langlois prépare deux autres films

La rédaction

Photos :Productions Lany

Yves Langlois nous a déjà donné plusieurs films documentaires et articles à saveur sociale, portant notamment sur les autochtones, les immigrants, les pays du tiers-monde et les minorités en général. Persistant dans la même veine, il travaille présentement à deux autres films.

Artiste Autiste présente l’odyssée improbable de 4 jeunes artistes autistes et de leurs accompagnateurs depuis  Rouyn-Noranda au Québec jusqu’en Europe où ils réalisent une tournée de spectacles et témoignent de leur impressionnante transformation grâce à une méthode avant-gardiste, la Socio-dynamique d’intervention par l’art (SDIA). Le film permet de suivre l’évolution des bénéficiaires du programme SDIA et présente des intervenants de différents organismes qui ont recours à cette méthode thérapeutique qui semble faire merveille auprès de nombreux autistes.

Photos :Productions Lany

Enfant terroriste explore un troublant phénomène de violence de plus en plus répandu chez les jeunes des sociétés post-modernes. Le message de ce film va bien au-delà de l’analyse de l’évolution sociologique qui a conduit à une nouvelle forme de délinquance. Il apporte, certes, des explications utiles et essentielles à la bonne compréhension de ce que nous sommes en tant que société, mais il donne avant tout de l’espoir et une direction à prendre. Le film ouvre sur une reconstitution d’une scène de violence entre des jeunes, sur le terrain de l’exposition agricole de Bedford. Ce qui se déroule à Bedford, au niveau de la violence des enfants terroristes relationnels, a lieu partout au Québec et dans le monde. Mais ce qui se passe dans un petit comité de quartier de Bedford qui intervient auprès de ces jeunes devrait être connu partout. Il s’agit d’une confrontation entre les méthodes coercitives et l’approche de la Communication Non Violente (CNV) prônée par de célèbres auteurs comme Marshall Rosenburg  (créateur du CNV) et Jacques Salomé (auteur de Heureux qui communique).

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: