Annonce
Annonce

Une récolte de 87 médailles

François Charbonneau

Profitant de l’effervescence suscitée par la tenue des Jeux olympiques d’hiver de P’yŏngch’ang, nous avons imaginé ce titre pour vous inciter à consulter le site du journal Le Saint-Armand (www.journalstarmand.com).

C’est que ce dernier présente, en plus de l’actualité politique, économique et culturelle de notre région, le contenu in extenso des 87 numéros du journal publiés depuis 2003, chacun méritant une médaille de par la teneur de son contenu ainsi que la qualité et la pertinence de l’information portant sur l’Armandie.

En tant que nouveau membre du conseil d’administration du journal et installé à Dunham depuis quelques années seulement, j’ai eu un tel plaisir, durant les fêtes, à lire ces 87 numéros que j’ai décidé de témoigner dans ces pages des merveilles qu’on y trouve : éditoriaux bien sentis, caricatures (suaves et sibyllines), chroniques, grands dossiers d’actualité, entrevues avec des personnalités locales et régionales de tous milieux, prix et distinctions, anniversaires (des municipalités, commerces, paroisses, vignobles et vergers : un 10e, un 30e, un 100e, un 150e), éléments biographiques (Raôul Duguay, Pierre Gauvreau, Guy Dufresne, Jean Pierre Lefebvre, etc.), grands visiteurs (Edgar Fruitier, Oliver Jones, Gregory Charles, Dan Bigras, Marie-Claude Lord, Gino Quilico, etc.), anecdotes, sujets d’intérêt local, prises de position sur des enjeux régionaux, événements culturels et touristiques (Tournée des 20, nombreux festivals et expositions, etc.), points de vue scientifiques, médicaux et holistiques, catastrophes naturelles (la tempête de juin 2008, les inondations de 2011), commerçants d’ici, artistes et artisans, musées et galeries, services professionnels, sans compter tous les annonceurs qui ont soutenu financièrement Le Saint-Armand.

Je m’excuse d’avance des oublis, imprécisions ou raccourcis malencontreux dont j’aurais pu être responsable à mon insu. N’y voyez là que le signe de l’inexpérience de l’apprenti journaliste…

Au fil de ces 15 années de publication, plus d’une cinquantaine de personnes, avec ou sans formation journalistique, ont mis l’épaule à la roue, toutes animées du même désir : offrir bénévolement leur temps et leur talent au service de leur communauté pour informer, partager, débattre, contester, relancer, questionner et surtout faire avancer les idées. Je n’ai dénombré que 8 errata en 87 numéros. Plus de 1200 pages au total et autant de photos : il faut le faire ! Pour reprendre la métaphore olympique, ces personnes se sont avérées être des athlètes méthodiques et rigoureux, passionnés et lumineux, assidus et performants.

Les grandes chroniques

 Certaines chroniques ont traversé le temps, portant sur plusieurs numéros, tandis que d’autres se sont essoufflées, comme celle qui, au début, portait sur l’astrologie.

Il y a eu les portraits des gens d’ici (personnages ou vieilles familles), les chroniques Vie municipale (traitant bien sûr des élections périodiques, des enjeux et de leurs résultats), Vie communautaire, Chaîne d’artistes (un artiste en présentant un autre : 49 se sont relayés), Des êtres et des herbes, Ça se passe chez nous, Échos des villages, Au fond de mon terroir, puis la chronique littéraire et, tout récemment, celle de Raôul Dugay sur la créativité. On a écrit sur le FeFiMoSa (défunt festival des films du monde de Saint-Armand), sur le jardinage bio, sur les bandes riveraines et sur la pollution du lac Champlain. Depuis le début, on y publie Le Saint-Armand voyage (photos de lecteurs et lectrices ayant trimbalé le journal dans une soixantaine de pays sur les cinq continents). Contes et recettes ont égayé ses pages et continuent de le faire.

L’outil de RECHERCHE intégré (colonne de gauche dans le site web) permet de retrouver un article en particulier. Il suffit de choisir le terme de recherche approprié. Par exemple : que sera le village dans 15 ans, planification stratégique, plan stratégique de développement, nos pompiers, centre historique de Saint-Armand, tomate, carotte, ail, topinambour, bourrache, mélisse, chaîne d’artistes (de 2007 à 2016), tique, scarabée japonais, agrile du frêne, cyanobactéries, frontière, saule, fibre optique, etc.

Les grands dossiers

 Et que dire des grands dossiers traités et enjeux abordés avec rigueur et autant d’objectivité que possible ? L’outil NOS DOSSIERS (colonne de gauche dans le site web) permet d’accéder à tous les articles concernant un même sujet.

Ces grands dossiers portent sur des sujets pour lesquels le journal a recueilli l’information pertinente, a pesé le pour et le contre, a pris position, en a surveillé l’évolution tout en restant ouvert aux commentaires, points de vue, critiques, voire polémiques, et qui s’étendent sur quelques numéros, quand ce n’est pas sur des années : autoroute 35 (maintenant une réalité quoique toujours inachevée), parc d’éoliennes, quai de Philipsburg, lac Champlain, eau, cyanobactéries, tours de télécom, OBVBM, Mont Pinacle, pipeline, fibre optique, etc.

Bien sûr, en bon média progressiste, le journal aura aussi talonné et toisé les élus aux niveaux municipal, provincial et fédéral, et interagi avec nos voisins du sud (Vermont et autres États du nord-est).

Autant de cris du cœur, témoignages, appels à l’action, invitations à devenir membre du journal Le Saint-Armand. Rendons hommage aux fondateurs et à tous ceux et celles qui ont contribué à ces 87 numéros publiés de 2003 à 2017. Gardez aussi à l’esprit qu’on peut désormais prendre ou renouveler sa carte de membre en ligne, s’abonner au journal même si on n’habite pas l’Armandie, faire un don en ligne pour soutenir ce journal communautaire, commenter les articles, faire des suggestions, transmettre des photos ou des articles…

Remarque : Quand votre recherche sur le site comprend plus d’un mot, pensez à employer les guillemets. Par exemple, si vous tapez : centre équestre, vous obtiendrez de nombreux articles dans lesquels figurent le mot centre et autant pour le mot équestre, alors que si vous tapez « centre équestre », vous n’obtiendrez que ceux dans lesquels apparaît l’expression recherchée.

 

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: