Annonce
Annonce

Traite négrière : on s’en souvient

Dominique Soulié

Illustration :https://fr.wikipedia.org

C’est dans la nuit du 22 au 23 août 1791 que les esclaves de Saint-Domingue (aujourd’hui Haïti et République dominicaine) se soulèvent contre leurs maîtres. Cette insurrection devait jouer un rôle déterminant dans l’abolition de la traite négrière transatlantique. L’UNESCO a décrété que le 23 août de chaque année serait consacré « Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition ». On veut ainsi inscrire la tragédie de la traite dans la mémoire de tous les peuples et susciter une réflexion commune sur les causes historiques, les modalités et les conséquences de ce trafic. Une excellente occasion de nous souvenir qu’il y a eu ici de nombreux noirs qui fuyaient l’esclavagisme alors en cours au Sud de la frontière et de réfléchir aux interactions passées et actuelles que la traite a générées entre l’Afrique, l’Europe, les Amériques et les Caraïbes.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: