Annonce
Annonce
- Édito -

Saint-Armand une municipalité dévitalisée ?

La rédaction

Saint-Armand, une municipalité dévitalisée ?

Dans les premières pages du plan d’urbanisme adopté récemment par nos élus, on trouve cet inéluctable constat : Saint-Armand est ce qu’il est convenu d’appeler une  « municipalité dévitalisée ». Sa population vieillit et les jeunes y sont trop peu nombreux pour assurer le renouvellement normal des forces vives de la communauté. Ce qui entraîne inévitablement, à plus ou moins brève échéance, une baisse progressive des services et de l’activité économique. Non pas que les aînés soient nécessairement inactifs ou qu’ils manquent d’initiative. Les réalisations de l’équipe du projet Nouveaux Horizons pour les Aînés ont bien montré, en 2010, que la vigueur n’a pas d’âge et que les personnes d’un « certain âge » peuvent faire preuve d’un dynamisme exemplaire.

Mais la réalité démographique est implacable : lorsque la population cesse de se renouveler, l’extinction guette la communauté. Par conséquent, il est urgent de se pencher sur les moyens à prendre pour assurer la relève, favoriser l’installation à  Saint-Armand de familles avec de jeunes enfants, encourager le retour de nos jeunes diplômés actuellement en exode et attirer d’autres jeunes dans notre coin de pays. Souhaitons que nos élus commencent à élaborer, dès cette année, une politique familiale et d’accueil. Nous ne pouvons plus nous payer  le luxe de l’inaction dans ce domaine. La dévitalisation est déjà dans nos murs.

L’équipe du journal Le Saint-Armand n’y échappe pas puisqu’elle compte en son sein un taux  élevé de sexagénaires.  C’est pourquoi nous sommes heureux d’annoncer que votre journal local est désormais considéré comme un média qui peut accueillir des étudiants en journalisme se trouvant en fin de parcours universitaire et qui viennent y faire un stage supervisé afin de compléter leur formation et obtenir leur diplôme. Place aux jeunes !

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: