Annonce
Annonce

Parcourir l’Armandie… sans posséder de voiture personnelle

Daniel Leboeuf

Comme beaucoup d’autres, nous avons un bon jour considéré la possibilité d’acquérir une deuxième voiture. Ma conjointe devait effectuer de plus en plus de déplacements en dehors de la région pour son travail et cela posait quelques problèmes de partage.

Combien de familles se retrouvent devant ce choix ? Travail, obligations parentales, déplacements divers ; on a beau vivre à une époque où bien des services se retrouvent sur notre écran d’ordinateur, il faut quand même faire l’épicerie, visiter la famille, voir le dentiste ou aller à la banque. Mais comment faire tout cela quand l’auto rouille doucement dans le stationnement de l’employeur du conjoint ? A-t-on vraiment un autre choix que de contracter un autre emprunt, payer un deuxième enregistrement, une deuxième assurance automobile, un deuxième ensemble de pneus d’hiver ?

Outre ces considérations budgétaires élémentaires, on peut avoir bien des raisons de vouloir (ou de devoir) aller d’un point à l’autre de la région immédiate, d’en sortir ou d’y revenir sans recourir à un véhicule motorisé personnel, par exemple si on ne dispose pas d’une automobile ou du permis pour en conduire une ou si on souhaite limiter son empreinte environnementale. On peut même désirer favoriser des solutions de rechange à la voiture individuelle quand c’est possible.

Peu importe la raison, on peut toujours trouver des moyens différents de se déplacer en Armandie. Je ne m’attarderai pas sur le transport actif (bicyclette ou marche) ni sur l’autostop ou le taxi. Voici un portrait des solutions de rechange en matière de transport de Farnham à Bromont.

Location

Quand on doit se déplacer à plusieurs ou qu’on a beaucoup de bagages, la location d’une automobile s’avère parfois être le meilleur choix. C’est également utile pour des destinations qui ne sont pas desservies par les transporteurs publics.

Turo.com est un site internet qui permet aux propriétaires d’autos de les louer à d’autres particuliers selon leur disponibilité. Un peu comme le principe de Airbnb pour les logements. Ça pourrait être intéressant et ça fonctionne déjà à Québec et à Montréal. Cependant, au moment d’écrire cet article, il n’y avait que trois véhicules offerts dans Brome Missisquoi.

U-Haul offre des véhicules en location à la journée à son point de service de Dunham (2415 route 202, 450-955-1904) mais il s’agit de camions et de camionnettes.

En décembre dernier, Discount a ouvert un point de service à Cowansville (360 rue de la Rivière, 450-263-5333) et l’entreprise y loue des voitures.

D’autres entreprises offrent ce service mais on ne les retrouve qu’à Granby ou à Saint-Jean (Enterprise, National, Pelletier, etc.) mais c’est considérablement éloigné pour les besoins des Armandois et Armandoises.

Co-voiturage

Des entreprises ou des organismes ayant remplacé notre bon vieux AlloStop offrent des plateformes permettant aux personnes qui en font la demande de se faire accompagner par un chauffeur ou à des chauffeurs de les accompagner. Ces sites internet nous permettent d’effectuer des recherches en précisant la ville où l’on se trouve. On peut y rechercher des occasions de covoiturage pour des déplacements réguliers (pour aller au travail de Bedford à Dunham, par exemple) ou ponctuels. Un passage vous coûtera de 5 $ à 12 $ selon le conducteur et la distance à parcourir. Pour un covoiturage sur une base régulière, vous vous en sortirez pour 20 $ à 40 $ par semaine, selon le trajet.

On peut également consulter les offres des pages Facebook Covoiturage Frelighsburg (735 abonnés), Covoiturage Sutton et environs (2100 abonnés) ou Covoiturage Montréal-Granby-Bromont-Sherbrooke (5800 abonnés). Il n’y a pas d’outil de recherche et on y retrouve surtout des occasions de transport vers l’extérieur de la MRC.

Transport collectif et taxibus

Finalement, depuis 2008, la MRC de Brome Missisquoi offre un service de transport collectif intermunicipal : pour un montant de 4,50 $ on peut faire l’aller-retour entre sa résidence et n’importe quelle ville de la MRC. Ce service n’est disponible qu’en semaine et à trois moments de la journée seulement, soit le matin de 8 à 9 heures, le midi et en fin de journée, à environ 17 heures. Il suffit d’appeler la veille avant midi au 450-263-7010 (ou au 1-866-890-5242) pour réserver sa place.

Le même principe de réservation s’applique au taxibus desservant la municipalité de Cowansville mais l’horaire est étendu à la fin de semaine de 7 heures à minuit à intervalles de 30 minutes.

Interrogée sur le développement futur de ce service, Mme Julie Langevin, directrice des services de transport à la MRC, nous confie que, depuis 2018, elle travaille en collaboration avec les autres MRC de l’Estrie, à l’élaboration d’un projet de plateforme de réservation en ligne. En plus de la flexibilité accrue pour les modalités de réservation, cela pourra éventuellement évoluer vers la possibilité de circuler d’une MRC à l’autre, par exemple, de Cowansville à Granby.

Que sera le transport dans l’avenir ?

Ne rêvons pas, les automobiles autonomes ou les drones dotés d’intelligence artificielle ne nous conduiront pas de sitôt à notre rendez-vous chez le dentiste.

Toutefois, de simples correctifs pourraient faciliter le déplacement des personnes ; tel que l’arrimage des services de transport des MRC avec les terminus d’autobus de notre région, soit Bromont, Ange-Gardien, Saint-Jean-sur-Richelieu.

Pourquoi ne nous inspirons pas de nos voisins du Vermont qui, en juin dernier, lançaient une application pour téléphone intelligent permettant de mieux circuler en autobus interurbain. Depuis 2017, le Vermont offre aussi un site de planification en ligne où on peut planifier son déplacement en conjuguant autobus, covoiturage, bicyclette et même (www.connectingcommuters.org)

En définitive, ce genre de service ne pourra que s’améliorer  mesure qu’il y gagnera en nombre d’usagers… Quand comptez-vous l’essayer ?

 

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: