Annonce
Annonce
- Des nouvelles de Notre-Dame-de-Stanbridge -

Nous avons dû nous « réinventer » !

Carole Dansereau

Reconnaissons que cette expression nous exaspère vraiment ! Mais force est de constater que nous devons trouver des façons nouvelles et différentes de garder nos communautés toujours bien vivantes et riches en contacts humains. Après tout, nous sommes des êtres sociaux ! Je salue la souplesse et l’énergie déployées dans chacune des organisations de notre région, qui ont su proposer, au cours de la période estivale, une programmation d’activités culturelles, sportives et autres tout à fait exceptionnelles, compte tenu du contexte.

Notre-Dame-de-Stanbridge a aussi relevé le défi !

 En plus d’avoir aménagé ce printemps un jardin pédagogique intergénérationnel avec les élèves, le personnel de l’école, les ainés et les bénévoles, et d’avoir eu l’occasion d’assister toutes les semaines à des chroniques horticoles et culinaires animées par des ainés, les citoyens ont pu également déguster des repas proposés sous forme de « prêt à emporter ». En effet, c’est connu, les Stanbridgeois aiment bien se rencontrer pour manger et festoyer.

Ainsi, le 3 octobre dernier, le comité des loisirs offrait un service de repas « à l’auto » tandis que deux artistes présentaient spontanément une prestation musicale. Le 25 octobre, la fabrique Notre-Dame-des-Anges organisait, quant à elle, son traditionnel dîner de porc et de dinde, livré également à l’automobile. Plus de trois cents repas ont été servis, ce qui a permis d’amasser des fonds pour l’entretien de l’église Notre-Dame-des-Anges.

La fête de l’halloween n’a pas été en reste ! Pour la première fois cette année, les élèves devaient parcourir un tracé qui débutait à l’école, où des parents dévoués leur offraient des bonbons. Puis, direction centre des loisirs : nos « petits monstres » étaient alors accueillis par des bénévoles dans un environnement surprenant et devaient répondre à un questionnaire afin de récupérer leur sac de friandises préparé soigneusement par une bénévole de la municipalité.

Pour terminer ce parcours fantomatique, arrêt Ô Jardin des ancêtres. Rencontre avec la sorcière Karo et ses amis. Trois marmites avaient été préparées. L’événement résumait en quelque sorte une partie des apprentissages acquis la semaine précédente lors de la dernière chronique horticole, puisque les élèves devaient en deviner le contenu.  Dans la première, des résidus de table, de feuilles et de carton. Dans la deuxième, le contenu de la première, transformé en compost. Enfin, dans la troisième, les bonbons tant désirés. Le bonheur ! Quoique, à la grande surprise de la sorcière Karo, certains élèves auraient aimé déguster les bons légumes du jardin.

Soulignons que les friandises ont été offertes par la Biscuiterie Pistache de Bedford, la municipalité et le comité des loisirs de Notre-Dame-de-Stanbridge

Enfin, pour la fête de Noël, nous devrons continuer de nous « réinventer ». Le comité des loisirs a dû annuler son marché de Noël, mais propose, sur sa page Facebook, un marché virtuel.  Ainsi, vous pouvez communiquer avec les artisans qui devaient être présents à ce traditionnel rendez-vous hivernal et les encourager en achetant localement vos cadeaux de Noël.

Joyeux temps des fêtes « réinventé » !

 

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: