Annonce
Annonce

Le budget de notre municipalité en 2006

Le 22 décembre 2005, le conseil municipal tenait une assemblée extraordinaire pour adopter les prévisions budgétaires pour l’année 2006. Le Journal y était. Nous étions d’ailleurs les seuls citoyens présents. Il aura fallu moins de 30 minutes pour adopter le budget, dont voici les points saillants.

Le Conseil prévoit dépenser cette année près de 1,4 million de dollars. En 2005, les prévisions étaient d’environ 1,6 million, mais les dépenses réelles ont été de quelque 1,2 million. Ce qui laissait un surplus accumulé de plus de 400 000 $. Bref, les finances de Saint-Armand se portent plutôt bien. Ce qui permet au Conseil de ne pas augmenter les taxes cette année encore.

Données arrondies du ministère des Affaires municipales et des Régions du Québec

Quelques postes de dépenses qui augmentent en 2006

La Sûreté du Québec, qui assure les services policiers à Saint-Armand, a facturé 171 522 $ à la municipalité en 2005. En 2006, ces services nous coûteront 193 196 $, soit une augmentation de l’ordre de 12,7 %.

Le budget du service de la protection contre les incendies s’élèvera à 94 350 $ en 2006, soit une augmentation de 9 %, principalement attribuable à un ajustement de la rétribution de nos pompiers.

Au chapitre de la voirie et du déneigement, le Conseil prévoie dépenser 282 836 $, ce qui représente une augmentation qui frôle les 29 % par rapport aux coûts engagés l’an dernier à ce poste budgétaire. Cette augmentation est principalement due à l’acquisition de matériel et d’équipements, laquelle devrait entraîner des économies substantielles à long terme.

Au poste hygiène du milieu, qui comprend la cueillette et l’élimination des ordures, les services de recyclage, le traitement des matières résiduelles et des eaux usées, de même que le service d’aqueduc, on prévoie dépenser 175 407 $, soit 17 % de plus que l’an dernier. Soulignons que, l’an dernier, les dépenses à ce poste comprenaient une somme de 4 236 $ affectée à l’amélioration des cours d’eau. En 2006, le Conseil a prévu de limiter ses dépenses dans ce domaine à une subvention de 1 000$ à la Corporation Bassin versant Brome-Missisquoi.

En matière de loisirs et de culture, les dépenses devraient augmenter d’environ 10 % pour atteindre 60 635 $. Soulignons que la plus grosse partie de cette somme est affectée aux divers édifices et équipements de la municipalité qui ont rapport aux loisirs et à la culture. Au chapitre des contributions financières directes à des activités culturelles, le Conseil a dépensé 4 228 $ en 2005. Cette année, le maire et les conseillers ont prévu une somme de 14 400 $ à cette fin.

Monsieur le maire a fait remarquer aux représentants du Journal que cette somme représentait 1 % du budget total et qu’il était fier que la municipalité se conforme à cette norme minimale, un souhait que formulait l’équipe de rédaction du Journal en 2005.

Le 5 décembre 2005, avant l’adoption du présent budget, le CA du Journal présentait au conseil municipal son rapport financier pour l’année écoulée et faisait le bilan de son apport à la culture armandoise. Par la même occasion, ses membres demandaient aux conseillers de considérer la possibilité de soutenir les efforts de l’équipe bénévole du Journal en lui accordant la somme de 2 500$ pour boucler son budget de 2006. Nous souhaitons que le Conseil reçoive favorablement notre requête. Rappelons que Le Saint-Armand est une organisation sans but lucratif, composée de bénévoles.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: