Annonce
Annonce

Les élections fédérales

Guy Paquin

Les récentes élections fédérales opposaient quatre grands partis. Il y a d’abord le parti Hypocritiste Conservateur. Leur chef, M. Harder, est contre le mariage des gays. « Il est inconcevable qu’une lesbienne épouse un homosexuel ! » a-t-il déclaré. « Et le contraire est encore plus répugnant. Pour moi, ni les hommes ni les femmes ne devraient se marier ! » Pourtant, cédant lui-même à ses bas instincts à la première occasion et en pleine Chambre, M. Harder a renversé Paul Martin. Boys will be boys.

Il y a l’autre gros parti, les Libéraux Commanditaires. Ils furent victimes de plusieurs scandales comme quand un de leurs organisateurs électoraux, après plusieurs cocktails, a entonné en Chambre « C’est le roi Dagobert qui a mis sa culotte à l’envers » en accompagnant ce beau cantique des gestes appropriés. Devant le juge Gomery le lendemain, l’individu a assuré ne se rappeler de rien, ce qui, à la surprise du juge, pour une fois, était strictement vrai.

Le Nouveau Parti Démagogique est dirigé par Jack Layton, un étonnant visionnaire. M. Layton lit l’avenir dans son verre à dentier. Chaque soir ses dents disent à M. Layton : « Jack, le futur est brillant, souriant, rayonnant » et une petite voix ajoute tout bas : « Utilisez Colgate ». Si M. Layton sourit tout le temps c’est qu’il imagine l’unité canadienne. On rirait à moins.

Justement, pour promouvoir l’unité canadienne, les conservateurs et le NPD ont déclenché des élections. Le principal résultat fut de donner 51 sièges au Bloc Québécois de Gilles Duceppe. Boys will be boys.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: