Annonce
Annonce
- Des nouvelles de Frelighsburg -

Frelighsburg a un nouveau conseil municipal

Pierre Lefrançois

Le premier février 2016, le maire Jacques Ducharme présentait
sa démission, disant vouloir profiter paisiblement de sa retraite,
ce qui forçait la tenue d’élections pour le remplacer. Le 4 avril,
le conseiller municipal Jean Lévesque démissionnait à son tour afin
de pouvoir poser sa candidature comme maire. Il s’en suivait donc
que deux sièges étaient à combler au conseil municipal.

Le 29 avril, date limite pour les mises en candidature, aucun autre
aspirant ne s’était présenté à la mairie. Jean Lévesque était donc élu
par acclamation. En revanche, trois personnes avaient posé leur candidature
au siège de conseiller, soit Jean-Marie Laplace, Jean-Louis
Roy et Lucie Dagenais. Le 25 mai, les trois candidats participaient à
un débat public au bar-café Beat & Betterave. Chacun a pu se présenter,
exposer ses objectifs et répondre aux questions des citoyennes
et citoyens présents. L’ambiance était conviviale. Les objectifs tournaient
autour des points suivants : favoriser la transparence, promouvoir
l’accessibilité au travail local, rendre la municipalité attrayante
pour les jeunes, avec enfants ou pas, prendre les grands moyens pour
conserver l’école primaire, etc. Une soirée visiblement intéressante.

Les élections se sont tenues le 29 mai. Sur les 233 voix exprimées,
11 allaient à Jean-Marie Laplace, 40 à Jean-Louis Roy et 182 à Lucie
Dagenais, assurant la victoire à cette dernière avec 78 % du suffrage.
Installée en permanence depuis 2002 sur le chemin McIntosh avec
son mari et leurs deux plus jeunes enfants, Lucie Dagenais dit avoir
découvert à Frelighsburg une école de village formidable, et comprendre
l’importance d’en assurer la pérennité. Comme citoyenne,
elle dit aussi en avoir compris le fragile équilibre économique et
la nécessité de trouver des solutions réalistes à long terme. En tant
que productrice agricole et forestière, elle a découvert la difficulté
d’exploiter une terre sans y laisser sa chemise, elle s’est impliquée à
fond dans le comité agriculture et foresterie de Vitalité Frelighsburg,
a contribué à mener un sondage auprès des propriétaires terriens, a
organisé des événements rassembleurs autour de grands thèmes portant
sur la culture et la forêt, a initié des rencontres et, de concert
avec les porteurs du projet, a élaboré le plan de commercialisation
visant à promouvoir Le goût de Frelighsburg. Au titre de travailleuse
autonome devant obligatoirement accéder aux réseaux de télécommunications,
elle affirme avoir dû apprendre la patience… Durant la
campagne électorale, elle s’engageait à faire en sorte que le conseil
municipal soit plus « proactif » en matière de communication, notamment
en tirant parti du courrier électronique, des textos par cellulaire
et des médias sociaux.

Souhaitons qu’elle pensera aussi à tirer parti du journal Le Saint-
Armand en nous tenant informés de ce qui se passe au conseil municipal
de Frelighsburg de sorte que nous puissions en rendre compte
dans nos pages.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: