Annonce
Annonce

Forum paix et respect 2005

Marie-Ève Cadieux et Hélène Rousseau

D’envoûtantes gitanes, élèves de Gabriella Asselin, professeure de danse aux écoles de Frelighsburg et de Sutton.  (Photo : Jean-Pierre Fourez)

Le 16 avril dernier se tenait à Saint-Armand la première édition du forum des jeunes « Paix et Respect ». À cette occasion et sous le soleil, plusieurs maisons de jeunes de Brome-Missisquoi se sont réunies pour souligner cette journée à leur façon. Un peu moins d’une centaine de jeunes étaient présents ainsi que plusieurs intervenants jeunesse.

La créativité était au rendez-vous, et les jeunes ont donné de nombreuses prestations originales. Que veulent dire respect et paix en 2005 ? Des jeunes de tous les âges y ont répondu en chantant, en dansant et en dessinant.

Pas toujours évident en 2005 de faire preuve de respect. Paix et respect, deux mots indissociables, deux valeurs fondamentales. Chacun y est allé de son interprétation. Le hip hop, culture d’espoir et de dénonciation y était bien représenté par des artistes locaux.

Si les uns utilisent les mots pour combattre la répression et dénoncer l’état de la situation, d’autres choisissent la danse comme moyen d’expression. Des jeunes filles de six à douze ans ont présenté une chorégraphie d’influence gitane. Parées de foulards multicolores et de ceintures aux pièces d’or, elles ont proposé un spectacle envoûtant sur des airs du Moyen-Orient.

La journée a également été l’occasion pour les jeunes de la région de se rencontrer et de partager. Des expositions de photos et d’œuvres d’art ainsi que des murales sur le thème de la paix et du respect ornaient les murs du centre communautaire. Le public pouvait aussi participer toute la journée à l’élaboration d’une murale interactive.

Ainsi, en plus d’avoir été une réussite, le Forum aura convaincu toutes les personnes présentes de la fragilité de ces valeurs et nous rappelle qu’il revient à tous de travailler à les faire respecter. D’ailleurs les membres du comité organisateur étaient ravis de constater la présence des dignitaires qui s’étaient déplacés pour rencontrer les jeunes. Soulignons la présence de M. Denis Paradis, député fédéral, de M. Pierre Paradis, député provincial, ainsi que de M. Réal Pelletier, maire de Saint-Armand. À l’heure des grands enjeux sociaux et à une époque où notre présence sur terre s’étend, n’est-il pas juste de se soucier de la paix et du respect ?

Un immense merci à tous les participants et à tous les visiteurs. Au plaisir de vous revoir l’an prochain pour une deuxième édition.

Ne manquez pas à la p.4 l’extrait d’un poème dit par Jean-François Babin, un des jeunes présents.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: