Annonce
Annonce

Echo des villages

Autres lieux, autres mœurs
Paulette Vanier

Dans l’émission À la di Stasio du 25 janvier 2008, diffusée à Télé-Québec, on a entendu Christophe Castaner, maire de Forcalquier, petite municipalité de 5 000 âmes de la Haute-Provence, déclarer « Le marché de Forcalquier, c’est aussi le marché des néo-ruraux, des baba-cool, et c’est important parce que ces gens qui viennent de l’extérieur nous apportent la façon d’aimer notre terroir. »

À noter que chaque lundi (depuis mille ans, semble-t-il) 15 000 personnes venant des alentours se rendent au marché de Forcalquier.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: