Annonce
Annonce
- Édito -- Mot du président -

Doux printemps

Eric Madsen

Illustration : Jean-Pierre Fourez

Comme il est bon d’émerger encore d’un hiver toujours trop long. Comme c’est agréable d’assister au réveil d’une nature endormie, de sentir les doux rayons du soleil, de serrer enfin les bottes, d’oublier la neige, de sortir la brouette, de prendre le café dehors sur la terrasse, le matin.

Une des plus grandes transformations printanières est certes l’arrivée du vert. La couleur des plantes à chlorophylle située, dans le spectre solaire, entre le bleu et le jaune. C’est la couleur du hasard, du jeu, du destin, de la chance ou de la malchance. Puisque le vert est associé aux jeux d’argent, ce n’est pas le fruit du hasard si les billets de dollars ont été imprimés en vert. Ce n’est pas d’hier que le vert est lié à la couleur de la nature. Aujourd’hui, le vert poursuit cette tendance… C’est le symbole de l’écologie, du recyclage, de la propreté, de la sauvegarde de la planète… Les espaces verts, les classes vertes, penser vert, parti vert, prix verts.

Selon une tradition médiévale, il est interdit aux acteurs de porter des vêtements verts lorsqu’ils jouent au théâtre. On raconte que des comédiens auraient été empoisonnés par la teinture à base d’oxyde de cuivre contenue dans les costumes de l’époque… Molière serait d’ailleurs décédé sur scène vêtu de vert. Et les extra-terrestres, tous de maléfiques petits bonshommes verts…

Décidément le vert est à la mode cette année.

Je profite de l’occasion pour souligner que vous lisez le trente-cinquième numéro de votre Journal. Au risque de me répéter, je vous remercie encore pour votre indéfectibilité, et continuez à nous soutenir. Par la même occasion, nous espérons vous voir en grand nombre lors de la prochaine assemblée générale annuelle.

Bonne lecture.

Eric Madsen

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: