Annonce
Annonce
- Des nouvelles de Dunham -

Déclaration d’urgence climatique

Maude Ménard-Dunn

photo : http://www.pressegauche.org

Le 6 novembre dernier, les conseillers de la Ville de Dunham appuyaient à l’unanimité la Déclaration d’urgence climatique (DUC), comme l’ont d’ailleurs fait plus de 270 autres villes et villages du Québec. La lecture de la déclaration, qui décrète l’état d’urgence climatique, a été accueillie par des applaudissements.

En demandant à leurs municipalités d’appuyer la DUC, des citoyennes et citoyens de partout au Québec se mobilisent pour faire face à la plus grande crise de notre histoire.

Le tourisme et l’agriculture, dont vivent les citoyens et les citoyennes de Dunham, seront grandement affectés par les changements climatiques. Le conseil municipal reconnaît qu’il faut opérer un virage dans la façon d’aborder le développement régional et propose de se donner des moyens concrets de le faire.

En plus d’appuyer la DUC, la ville de Dunham s’est engagée à piloter un comité de travail dont la tâche sera de réduire autant que possible son empreinte écologique et protéger ainsi l’environnement. Dunham emboîte ainsi le pas à Sherbrooke, qui a récemment pris pareille initiative.

Le texte de la DUC

CONSIDÉRANT l’augmentation dans l’atmosphère des gaz à effet de serre (provenant de l’industrie, des transports, de l’agriculture et de la fonte du pergélisol) et l’augmentation de la température moyenne du globe qui, par sa vitesse, dérègle de façon sans précédent le climat mondial.

CONSIDÉRANT que tous les indicateurs scientifiques montrent que nous sommes en crise climatique, que nous nous dirigeons à court terme vers une catastrophe appelée « bouleversement climatique abrupt et irréversible » qui menace la civilisation et la vie.

CONSIDÉRANT les actions inadaptées des acteurs politiques face à la situation dramatique qui se développe dangereusement.

CONSIDÉRANT que le conseil de sécurité de l’ONU qualifie le changement climatique d’amplificateur de menaces à la paix et à la sécurité.

NOUS, CITOYENNES ET CITOYENS, DÉCLARONS QUE :

  • nous sommes en crise climatique, et cette crise est un état d’urgence climatique.
  • face aux risques qu’encourent les générations futures, cette crise climatique est maintenant un enjeu qui menace principalement les niveaux de sécurité suivants :

1 – Niveau économique

PARCE QUE la crise climatique expose les économies, les sociétés et les écosystèmes à de graves risques pouvant entraîner l’économie mondiale dans un écroulement global.

2 – Niveau de la santé humaine

PARCE QUE l’activité humaine influe sur le climat mondial avec de graves répercussions pour la santé pouvant entraîner un effondrement de la population mondiale.

3 – Niveau alimentaire

PARCE QUE les changements climatiques provoquent de graves problèmes de sous-alimentation et des famines qui mettent en danger la vie de plus de 4 milliards d’êtres humains, créant les conditions de migrations massives et constituant une menace pour la sécurité alimentaire mondiale.

4- Niveau environnemental

PARCE QUE l’Association américaine pour l’avancement des sciences nous avertit que « nos estimations révèlent un recul exceptionnellement rapide de la biodiversité au cours des derniers siècles, ce qui indique qu’une sixième extinction de masse est en

cours », et que cet anéantissement biologique est causé principalement par la destruction des habitats  naturels et l’accélération des bouleversements climatiques dues aux activités humaines.

5 – Niveau sécurité nationale et internationale

PARCE QUE l’ONU affirme que les changements climatiques sont au cœur des questions de sécurité ayant le potentiel d’entrainer l’humanité dans des crises mondiales majeures.

FACE À TOUT CELA, NOUS, CITOYENNES ET CITOYENS, DÉCLARONS QUE :

  • Seules la reconnaissance de l’état d’urgence climatique et la mise en place de plans de transition d’urgence peuvent contrer un effondrement économique, une crise de santé publique, une pénurie alimentaire mondiale, un anéantissement de la biodiversité, et des crises de sécurité nationales et internationales d’ampleur sans précédent.
  • Parce que l’ONU reconnait que le changement climatique implique que tous les pays doivent de toute urgence se dégager des énergies fossiles et qu’il est trop tard pour une transition graduelle, cet état d’urgence climatique doit être déclaré sans délai, ce qui signifie appliquer toutes les solutions connues afin de réduire de toute urgence nos émissions de gaz à effet de serre. Pour ce faire, tous les plans de transformation sociale, économique et énergétique reconnus par la communauté scientifique, doivent être mis en marche immédiatement en utilisant toutes les ressources techniques, sociales et militaires afin de sortir de notre dépendance des énergies fossiles et déclencher la transition urgente vers une société neutre en carbone.

Si vous souhaitez proposer à votre municipalité d’appuyer la DUC, consultez le site suivant : https://www.groupmobilisation.com/la-duc

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: