Annonce
Annonce
- Des êtres et des herbes

Action de Grâces

Annie Rouleau

Le mois d’octobre est paradoxal. Par son association à Mars, maître astrologique du Scorpion, il possède l’élément masculin, puis l’élément féminin, représenté par l’Action de grâces. Cette fête est le symbole même de l’automne. Elle représente la gratitude envers la générosité de la terre pour l’abondance qu’elle nous offre, mais aussi la reconnaissance de l’effort déployé pour cultiver, récolter et transformer les fruits du labeur.

Autre symbole d’abondance et d’automne : la citrouille, Cucurbita pepo, de la famille des cucurbitacées. Du genre Cucurbita sont issus les plus gros fruits du monde, leur poids pouvant aller jusqu’à 780 k. La citrouille est emblème d’abondance grâce à sa taille mais aussi par l’incroyable quantité de graines qu’elle renferme. Dans la Chine antique, la courge et la citrouille étaient considérées comme des sources de vie, « porteuses de toutes les races humaines, les variétés de riz et les manuels des sciences secrètes ». La citrouille, comme beaucoup de variétés de courges, est originaire d’Amérique. Des fouilles archéologiques ont révélé des traces de culture de courges datant de plus de dix mille ans, notamment au Mexique et au sud des États-Unis.

L’association entre la citrouille et Halloween n’est pas sans explication. Étant généralement le dernier végétal cueilli, elle marque la fin des récoltes. Halloween est née du métissage d’anciennes traditions celtes et anglo-saxonnes ritualisant l’entrée dans la saison morte, l’exact milieu entre l’équinoxe d’automne et le solstice d’hiver. Chez les Celtes anciens, cette fête se nommait Samhain et correspondait au Nouvel An. C’est la fête des morts, de la mort du Dieu. Une veille était consacrée et les déguisements servaient à confondre les esprits afin de préserver la paix entre morts et vivants. L’utilisation des citrouilles relève de la culture anglo-saxonne. Évidées et transformées en lanternes, elles remplacèrent les veilleurs de la nuit des morts. C’est la légende de Jack-O-Lantern, errant sur terre, sans accès ni au paradis ni aux enfers. La lanterne de Jack était à l’origine un navet. Il semble qu’on ait remplacé ce légume par la citrouille lorsque les immigrants irlandais, chassés vers l’Amérique par la famine, la découvrirent et l’adoptèrent comme lanterne pour la « All Hallow’s Eve », la Toussaint, Halloween.

La citrouille n’est pas uniquement un objet symbolique, elle est d’abord et avant tout un fruit possédant une grande valeur nutritionnelle. Sa chair et ses fleurs sont riches en vitamine A et C. Mais c’est surtout sa graine qui offre le plus de nutriments importants, dont des acides gras insaturés et des sels minéraux, en particulier du zinc.

La graine de citrouille est utilisée de longue date en médecine. Elle entre dans les protocoles de traitement des troubles de la prostate et du système urinaire. Elle est diurétique et nombre de ses constituants, comme le zinc, les acides gras et les phytostérols, aident à soulager les symptômes associés à l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) et à d’autres troubles urinaires, notamment les pierres aux reins. Elle n’intervient pas directement sur le volume d’une prostate hyper-trophié mais bien sur les difficultés de miction qui y sont associées. Traiter une HBP demande bon nombre d’autres plantes, si la phytothérapie est le choix de traitement. La graine de citrouille à elle seule ne suffit pas. Consultez votre herboriste !

Cette graine est également vermifuge. On s’en sert contre les parasites intestinaux. Encore une fois, elle ne fera pas le travail toute seule mais s’avère fort efficace pour empêcher certains vers de s’incruster dans les parois intestinales.

Les graines se sèchent facilement au four. Il suffit de les laver, de les faire tremper une nuit dans de l’eau salée, de les étaler ensuite sur une plaque à biscuit et les faire sécher au four à 200° F durant une trentaine de minutes.

Une façon agréable de consommer les graines fraîches consiste à les transformer en une pâte, un peu comme de la pâte d’amande, ou de les mettre en poudre une fois séchées. Celle-ci pourra, par exemple, être mélangée à du yogourt. Quant à la pâte, on pourra l’édulcorer légèrement avec du miel, la rouler en boulettes et s’en servir pour farcir des dattes… On trouve aussi en magasin de l’huile et du beurre de graine de citrouille. Il est primordial de bien vérifier la date de péremption des graines achetées. Elles ne se conservent pas longtemps et sont à éviter lorsque rancies. Elles doivent être gardées au réfrigérateur. L’idéal est d’acheter la plus récente récolte ou de les prélever sur la citrouille destinée à décorer le balcon !

De nombreuses recettes, notamment mexicaines, utilisent la graine de citrouille. Sans parler de la tarte, du potage, du risotto ou de la simple purée de chair de citrouille.

Bref, des heures de plaisir à émoustiller vos papilles en vous faisant du bien !

N.B. : On recommande de prendre 10 à 20 grammes de graines de citrouille par jour.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: