Annonce
Annonce
- Communiqué -

PRESSIONS INDUES SUR DES JOURNALISTES DE LA RÉGION

L’exécutif de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec-Montérégie a amorcé l’année désireux d’améliorer le sort des journalistes qui choisissent d’exercer dans la région.

Parmi ses priorités, l’exécutif a identifié la lutte contre les pressions indues. Il s’inquiète des récits qui lui ont été rapportés à propos de menaces parfois voilées de la part de publicitaires, annonceurs ou élus municipaux. Ces menaces se traduisent parfois en reports ou en demandes de modifications de contenu journalistique.

Vol12no4_fev_mars_2015_10aLa FPJQ-Montérégie invite tous les journalistes et les cadres de presse de la région à lui faire part des pressions dont ils sont témoins, qu’elles soient internes ou externes.

Les journalistes doivent pouvoir exercer leur profession à l’abri des pressions et des représailles, dont les menaces de poursuites-bâillons et celle de mettre fin au financement publicitaire et ce, en tout temps et en toutes circonstances.

« Nous oublions trop souvent que la liberté d’expression et la liberté de presse sont des réalités qui doivent aussi être défendues chez nous. Dénoncer l’intimidation envers les journalistes, c’est aussi une manière de préserver notre démocratie et de se prononcer en faveur de la liberté de presse », affirme la présidente de la FPJQMontérégie, Marie-Ève Martel.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: