Annonce
Annonce
- Édito -

Pêcheurs impénitents

La Rédaction

Illustration : Jean-Pierre Fourez

Le quai de Philipsburg, paradis des promeneurs et des  pêcheurs, est un lieu public, propriété cédée à la municipalité par le gouvernement fédéral il y a plusieurs années. Depuis quelque temps, un malaise s’installe, qui pourrait dégénérer en conflit si on ne remédie pas rapidement à la situation.

La récente fréquentation du quai par des pêcheurs et visiteurs aux origines ethniques diverses bouscule nos habitudes et notre confort, engendrant un agacement évident et des frictions prévisibles. Les excès des uns créent l’intolérance des autres.

Récemment, à la suite de plaintes, des familles de pêcheurs ont été priées peu élégamment d’aller tremper leurs lignes ailleurs parce certains d’entre eux n’auraient pas toujours respecté les règles élémentaires de la propreté en laissant leurs déchets et leurs canettes sur place ou, autre exemple, en stationnant de façon anarchique.

Le comportement de certains visiteurs est certes inacceptable, mais avons-nous mis en place les infrastructures d’accueil minimales pour les inviter à respecter les lieux (poubelles et toilettes en nombre suffisant et bien identifiées, règles clairement affichées, etc.) ? De plus en plus de touristes adoptent le quai et l’adopteront. Ce processus est irréversible. Alors, y a-t-il moyen d’« accommoder raisonnablement » ces nouveaux visiteurs ? S’il existe des règlements précis à respecter sur l’utilisation du quai, qui les connaît ? Comment peut-on les respecter si on les ignore ? C’est le bon sens, direz-vous. Mais le bon sens n’est pas l’apanage de tous et n’a rien à voir avec le lieu d’origine des gens. Il ne peut y avoir deux poids, deux mesures. Il faut être accueillant mais aussi cohérent en adoptant des règles précises et en les faisant courtoisement mais fermement respecter.

Rappelons-nous que, symboliquement, le quai est le premier lieu foulé par l’immigrant arrivant en terre nouvelle. L’accueil que nous lui aurons réservé sera gage de son intégration harmonieuse dans sa société d’adoption.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: