Annonce
Annonce
- Des nouvelles de Saint-Armand -

Panneaux numériques ou pas ?

La rédaction

En mars dernier, le conseil municipal autorisait le paiement d’une somme de quelque 14 000 $ en dépôt pour une commande de trois panneaux-réclames électroniques d’une valeur de 40 000 $ chacun. Il s’agit de grandes enseignes lumineuses du type de celle qu’on a installée dans le stationnement municipal en face du Métro Plouffe et de la SAQ.

Les élus de Saint-Armand ont prévu d’installer les trois panneaux à Philipsburg, au cœur villageois de Saint-Armand et à Pigeon Hill afin de répondre « à des enjeux de communication avec les citoyens ».

En avril, Carl Sturgeon, résident de Saint-Armand, lançait une pétition pour inviter les gens à faire savoir aux élus que ce n’est peut-être pas la meilleure idée pour améliorer la communication avec les citoyens.

En mai, il déposait devant le conseil municipal une pétition signée par quelque 176 Armandois et Armandoises. Lors de l’assemblée municipale virtuelle du 10 mai, qu’on peut visionner sur Internet*, la mairesse a semblé à l’écoute, elle a reconnu la pertinence et la valeur de la démarche citoyenne et a promis que le conseil se pencherait à nouveau sur ce dossier et rendrait compte de ses conclusions lors de l’assemblée de juin qui, au moment d’écrire ces lignes, n’a pas encore eu lieu.

Carl Sturgeon pense qu’il serait probablement plus efficace et moins couteux de recourir à un système d’alerte téléphonique, de tirer parti des médias sociaux et de mieux utiliser le site web municipal plutôt que d’investir 120 000 $ dans des panneaux-réclames électroniques.

* https://www.youtube.com/watch?v=Ksuhn9xXzXA (voir la période des questions à la fin).

 

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: